Les perspectives économiques sont prometteuses dans l’Afrique de l’Ouest anglophone

Les prévisions économiques de l’Afrique de l’Ouest anglophone semblent meilleures selon l’analyse de l’équipe de recherche d’Ecobank qui figure dans la section Afrique de l’Ouest anglophone, récemment mise en ligne sur le site Web financier de la banque AfricaFICC. Le Nigeria, première économie d’Afrique, sort enfin de la récession ; la croissance du Ghana se poursuit et les plus petits pays de la région connaissent une reprise après avoir subi les effets prolongés de l’épidémie d’Ebola de 2013 à 2016.
il y a un an

L’Alliance Sahel annonce la mise en œuvre de plus de 500 projets pour un montant de 6 milliards d’euros

L’ensemble de ces projets, dont 12 particulièrement illustratifs des principes de l’Alliance, ont été présentés aux chefs d’Etat sahéliens lors du Sommet du G5 Sahel le 6 février 2018 à Niamey. Ils seront déployés rapidement, en particulier dans les zones les plus vulnérables, l’objectif de l’Alliance Sahel étant d’avoir un impact immédiat sur les populations, en accord avec les priorités établies par les pays du G5 Sahel. A cette fin, l’Alliance Sahel interviendra dans six secteurs prioritaires : emploi des jeunes, développement rural et sécurité alimentaire, énergie et climat, gouvernance, décentralisation et accès aux services de base, et sécurité.
il y a un an

Les Pays en Développement tributaires des Produits de base doivent davantage Diversifier leur Économie

D'après le rapport, parmi les mesures pouvant favoriser une croissance inclusive ces quinze prochaines années figurent la diversification économique, le développement des liens entre le secteur des produits de base et le reste de l'économie, l'adoption de politiques de dépenses anticycliques visant à mettre en place des fonds de stabilisation des recettes tirées des produits de base dans les phases d'envolée des prix en vue de les utiliser dans les phases de contraction, la création de valeur ajoutée dans le secteur des produits de base et la réalisation d'investissements dans la protection sociale, la santé et l'éducation.
il y a un an

L'Entreprenariat et l'Innovation au cœur de la Réussite des Objectifs de Développement Durable

Un forum des Nations Unies sur le développement durable s'est achevé jeudi à Bahreïn avec un appel fort à l'intégration de l'entrepreneuriat et de l'innovation en tant que stratégies clés pour la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD).
il y a un an

Le Maroc à l’horizon 2040 : Investir dans le Capital Immatériel pour Accélérer l’Émergence Économique

Une plus forte intégration du Maroc dans l’économie internationale passerait par la disparition du « biais anti-export » qui continue à caractériser les institutions et les politiques gouvernant les échanges extérieurs, notamment par un assouplissement du régime de change, une libéralisation du contrôle des capitaux, une réduction des barrières tarifaires et non tarifaires, une meilleure facilitation du commerce et une amélioration du régime d’investissement.
il y a un an

Intelligence Artificielle : un potentiel de 15 700 milliards de dollars de gains pour l'Économie Mondiale d’ici 2030

L'intelligence artificielle (IA) ouvre des perspectives inégalisées pour les entreprises. C’est ce que révèle le cabinet de conseil et d’audit PwC dans sa dernière étude « Sizing the prize », estimant que le PIB mondial pourrait croître de 14% d’ici 2030 grâce à l’IA. Celle-ci devrait contribuer à hauteur de 15 700 milliards de dollars à l'économie mondiale en 2030, soit plus que le PIB cumulé actuel de la Chine et de l'Inde. Les gains de productivité engendrés par les technologies d’intelligence artificielle devraient représenter la moitié des bénéfices économiques attendus.
il y a 2 ans

La Banque mondiale prévoit une hausse des prix des Matières Premières Industrielles en 2017

La hausse attendue des cours des produits non énergétiques (agriculture, engrais, métaux et minerais) en 2017 mettra fin à cinq années de baisse. Les prix des métaux devraient bondir de 16 % cette année, portés par une demande soutenue, notamment en Chine, et des contraintes du côté de l’offre liées à des perturbations dans certains sites miniers du Chili, d’Indonésie et du Pérou.
il y a 2 ans

Un nouveau dispositif de Financement du Groupe de la Banque Mondiale pour mobiliser plus de 1 milliard de dollars en faveur des Femmes Entrepreneurs

Le dispositif We-Fi s’emploiera à démanteler les obstacles à l’accès au crédit et à offrir des services complémentaires, comme des activités de renforcement des capacités, un accompagnement en matière de réseautage et de mentorat ou encore des opportunités pour évoluer sur les marchés intérieurs et internationaux, tout en s’attachant à améliorer l’environnement des affaires pour les PME détenues ou dirigées par des femmes dans les chaînes d’approvisionnement des pays en développement.
il y a 2 ans

Les Entreprises Technologiques s’imposent durablement dans le classement « Global Top 100 » de PwC

La capitalisation boursière totale des 100 plus grandes entreprises au monde a plus que rattrapé les pertes enregistrées en 2016. Elle est en hausse de 12% par rapport à l'an dernier (soit 1 861 milliards de dollars de valorisation supplémentaire) et s'établit au niveau historique de 17 438 milliards de dollars.
il y a 2 ans

Doing Business 2017: Égalité des Chances pour Tous

Doing Business mesure les réglementations concernant 11 domaines du cycle de vie d’une entreprise. Dix de ces domaines sont inclus dans le classement de cette année sur la facilité à faire des affaires: création d'entreprise, octroi de permis de construire, raccordement à l'électricité, transfert de propriété, obtention de prêts, protection des investisseurs minoritaires, paiement des impôts, commerce transfrontalier, exécution des contrats et règlement de l’insolvabilité.
il y a 2 ans

Le continent africain doit rapidement accroître sa compétitivité pour faire face à ses enjeux démographiques

Selon le rapport, la capacité des économies africaines à créer suffisamment d’emplois pour une population jeune, et, de plus en plus nombreuse, passe par la mise en œuvre urgente et fructueuse de réformes qui permettront d’accroître la productivité. La compétitivité renvoie à l’ensemble des institutions, politiques et facteurs qui déterminent le degré de productivité, et par conséquent la prospérité future, d’un pays.
il y a 2 ans

Facteurs déterminants des IDE (investissements directs à l'étranger) en Afrique

Utilisant un panel de 52 pays africains et trois spécifications du modèle de gravité (le modèle standard ; le modèle augmenté de l’indicateur de gouvernance et du développement des infrastructures ; et le modèle augmenté de l’effet de proximité culturelle et du désenclavement du pays hôte), l’étude a mis en évidence plusieurs faits stylisés sur l’IDE.
il y a 2 ans

La Banque mondiale annonce un engagement record de 57 milliards de dollars en faveur de l’Afrique subsaharienne

L’IDA lancera également un nouveau mécanisme de financement pour le secteur privé, afin de remédier au manque de capitaux et rassurer les investisseurs. Ce mécanisme viendra s’ajouter aux instruments dont disposent l’IFC et l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), branche du Groupe de la Banque mondiale qui offre des garanties contre les risques politiques et assure les investissements.
il y a 2 ans

Il faut redoubler d’efforts pour atteindre les Objectifs Énergétiques d’ici 2030

La plupart des pays n’en font pas assez, mais certains font état d’améliorations encourageantes. C’est notamment le cas de l’Afghanistan, du Cambodge, du Kenya, du Malawi, du Soudan, de l’Ouganda, de la Zambie et du Rwanda. Ces pays attestent qu’il est possible de tendre plus rapidement vers l’accès universel grâce à des politiques adaptées, à des investissements (publics et privés) solides et à l’innovation technologique.
il y a 2 ans

Le renforcement de la Coopération Internationale concernant la Finance et les Entreprises est essentiel pour que la Mondialisation profite à tous

Il ressort de ce rapport que les pays prenant part aux marchés mondialisés doivent s’engager à instaurer des règles du jeu équitables en matière de commerce, d’investissement et de conduite des entreprises. Cet engagement contribuerait à atténuer les problèmes qui relèvent des politiques publiques des différents pays. Il serait également opportun d’améliorer l’affectation des ressources en stimulant la croissance de la productivité et en réduisant les pratiques d’extraction de rentes, préjudiciables aux consommateurs.
il y a 2 ans

Un prêt de 350 millions de dollars pour le Développement du Secteur Financier au Maroc

La Banque mondiale a annoncé qu’elle allait allouer 350 millions de dollars pour appuyer des réformes de grande ampleur dans le secteur de l’intermédiation financière au Maroc. Ce prêt permettra aux petites et moyennes entreprises (PME) d’accéder à de nouvelles sources de financement, et il améliorera le cadre de supervision bancaire.
il y a 2 ans

Il faut libérer le potentiel des entrepreneurs africains pour accélérer la transformation industrielle du continent, selon les Perspectives économiques en Afrique 2017

Pour faire du défi démographique une chance pour l’Afrique, celle-ci devra impérativement réussir sa nouvelle révolution industrielle. À l’heure actuelle, vingt-six pays d’Afrique se sont dotés d’une stratégie d’industrialisation. La plupart mettent toutefois l’accent sur les grandes entreprises manufacturières plutôt que sur les chefs d’entreprise des secteurs présentant un potentiel de croissance élevée et de création d’emplois, notamment les start-ups et les petites et moyennes entreprises.
il y a 2 ans

La Corée intensifie son Aide Financière en faveur de la Transformation Économique de l’Afrique

Cette recapitalisation porte à 78 millions de dollars EU le montant total apporté par le Fonds fiduciaire de la KOAFEC à la Banque africaine de développement. Celui-ci a financé des activités de renforcement des capacités et d’assistance technique dans les pays africains, et a contribué à promouvoir les modèles coréens de développement économique en Afrique.
il y a 2 ans

Le Canada continue de se démarquer grâce aux investisseurs qui injectent 1700 million CAD (1305 million USD) dans les entreprises canadiennes en 2016, selon le Rapport canadien MoneyTree

Au T4 2016, les investisseurs ont injecté 527 M$ (404 million USD) dans les entreprises canadiennes en démarrage financées par du capital de risque et 71 transactions ont été conclues, ce qui représente une hausse de 49 % et de 27 %, respectivement, par rapport au trimestre précédent. Au cours de l'année, la valeur trimestrielle des investissements a dépassé deux fois la barre des 500 M$ (383.92 million USD) , et le nombre de transactions conclues chaque trimestre est demeuré supérieur à 50, le creux ayant été atteint au T3 avec 56 transactions.
il y a 2 ans

Il n' y a plus de post.