La biomasse aquatique des mers et océans, rivières et lacs a un grand potentiel pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle future et fournir des matières premières pour d'autres chaînes et produits à forte valeur ajoutée tels que la bioénergie, les produits pharmaceutiques et cosmétiques tout en tenant compte de l'environnement et des risques liés au changement climatique.

 

Cependant, ce potentiel est actuellement sous-utilisé en raison d'un manque de synergies entre les secteurs et d'investissements adéquats. Par conséquent, l'intervention de l'UE est nécessaire pour créer les conditions permettant de mobiliser les investissements en alignant les agendas nationaux et régionaux de recherche sur l'innovation entre les différents secteurs de la bioéconomie bleue.
 
Date limite de soumission des dossiers: 13 février 2018 17:00:00 (Heure de Bruxelles)
 
Traduction non officielle
 
Source: La Commission européenne

Photo d'illustration: Les algues marines (credits: Daniela / Flickr Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.0 Generic (CC BY-NC-ND 2.0))

Commentaires

Pas de commentaire à afficher.

Plus d'info