Appel à projets français: Recherches sur les agroforesteries

L’agro-écologie n’est pas considérée ici comme une forme particulière d’agriculture mais comme une vision pouvant transformer toutes les formes actuelles d’agriculture et comme une inspiration sur les chemins pour y parvenir. Elle impose cependant de profonds changements dans la façon d’analyser, d’évaluer et de concevoir tant les pratiques de culture et d’élevage que les systèmes de production, d’échange et de consommation.
Date limite de dépôt des candidatures dans un mois

Le secteur agricole comme certaines filières agro-alimentaires traversent une période de crise économique et sociale, reflet d’une profonde mutation des modes de production agricole, de transformation et de consommation des aliments. Des pratiques aux conséquences néfastes pour la santé tant de l’environnement, des animaux que des humains, sont de plus en plus questionnées par de larges secteurs de la société. Face à ce constat et aux enjeux du futur (notamment climatiques et démographiques), de nombreuses initiatives ont émergé pour refonder la manière de cultiver la terre, d’élever les animaux, de nourrir les Hommes et de préserver le fonctionnement de notre planète.

Ces démarches et projets agro-écologiques portent une vision commune : il est aujourd’hui indispensable et possible d’inventer progressivement de nouvelles voies pour produire, faire vivre et nourrir durablement, en favorisant des systèmes agricoles respectueux de la nature et des humains.

L’agro-écologie n’est pas considérée ici comme une forme particulière d’agriculture mais comme une vision pouvant transformer toutes les formes actuelles d’agriculture et comme une inspiration sur les chemins pour y parvenir. Elle impose cependant de profonds changements dans la façon d’analyser, d’évaluer et de concevoir tant les pratiques de culture et d’élevage que les systèmes de production, d’échange  et de consommation :

  • l’abandon de la recherche de solutions « passe-partout » au profit d’une diversité de systèmes à construire par les acteurs eux-mêmes, dans chaque contexte biophysique et socio-économique ;
  • l’intégration des différentes échelles auxquelles opèrent les processus écologiques et socio-économiques de l’agro-écologie : la parcelle (lieu des interactions entre l’eau, les sols, les plantes, les animaux…), l’exploitation agricole (unité de gestion et de vie), le territoire (échelle d’organisation du paysage, des relations sociales de proximité, des systèmes alimentaires et de maîtrise des flux et impacts sur les ressources) ;
  • l’intégration des savoirs profanes (notamment sur les pratiques agricoles) et des savoirs scientifiques plus génériques (sur les processus et sur les méthodes) pour produire des connaissances activables et utilisables par le plus grand nombre ;
  • une réinscription des pratiques dans le temps long, celui des processus écologiques (croissance d’un arbre, maintien ou restauration d’un sol de qualité, changement climatique…), celui des acteurs (nouveaux apprentissages et compétences à acquérir pour les paysans, les chercheurs et accompagnateurs,...) et enfin celui des institutions (gouvernance, nouveaux référentiels de politiques publiques).

L’agroforesterie qui consiste à associer les arbres ou les haies aux productions agricoles (cultures, prairies) pour obtenir des agrosystèmes pluristratifiés, est l’une des voies agro-écologiques, soutenue par la Fondation de France. Constatant en effet que les recherches fondamentales et appliquées sur les agroforesteries tempérées restaient peu développées, la Fondation de France a depuis 2011 financé 44 bourses de thèses et post-doctorats produisant des connaissances au service de tous les acteurs.

Objectifs

En 2019, la Fondation de France poursuit l’ouverture de son appel à projets pour soutenir la production de connaissances adaptées aux nouveaux besoins et questionnements des acteurs et à leurs pratiques évolutives, en :

  • continuant à financer quelques thèses et post-doctorats mais centrées sur des sujets orphelins, encore peu ou pas explorés ;
  • en renforçant ses soutiens à des recherches plus impliquées (du type recherche-action, recherche participative) reposant sur une association étroite entre des laboratoires de recherche et des acteurs de terrain (paysans, citoyens, acteurs des territoires...).

 

Nous avons mis en place un nouvel outil de dépôt des demandes. Nous recommandons vivement aux candidats de créer leur profil très rapidement et d’anticiper au maximum la gestion des renseignements administratifs liés à leur structure.
Il leur sera alors possible d'accéder à tout moment au contenu du dossier de demande de subvention.

Qui peut répondre ?

  • les étudiants doctorants inscrits dans une école doctorale au sein d’une unité de recherche française. Les demandes de financement de post-doctorats sont également admissibles mais non prioritaires en 2019 ;
  • les associations et éventuellement des coopératives dont l’activité relève de l’intérêt général ;
  • les laboratoires et unités de recherche scientifique ;
  • des consortiums et regroupements de structures sur un même territoire.

Dans tous les cas, l’aide de la Fondation de France sera affectée à une structure à but non lucratif.

Quels sont les principaux critères de sélection ?

L’appel à projet est ouvert à toute proposition de recherche ayant pour objet d’étude les interactions entre l’arbre, les cultures et l’élevage en zone tempérée.

Le jury sera particulièrement attentif aux sujets considérés comme moins explorés et/ou porteurs d’avenir et d’innovation, tels que :

  • les associations entre systèmes agroforestiers et d’autres méthodes agro-écologiques(agriculture de conservation, permaculture, ...) ;
  • les systèmes agroforestiers en polyculture élevage ;
  • la phase d’installation des arbres dans les systèmes agricoles ;
  • la conception de systèmes agroforestiers basée sur l’intégration de différentes échelles (parcelle, ferme, territoire).

Les recherches doivent se dérouler en France métropolitaine ; des collaborations internationales et avec les outre-mer sont possibles si elles apportent des compétences ou connaissances indispensables à la recherche.

Les projets pourront reposer sur une large gamme disciplinaire, depuis les sciences biologiques jusqu’aux sciences sociales. Les approches interdisciplinaires sont encouragées.

Les partenariats recherche-développement et l’implication des agriculteurs sont vivement encouragés et sont incontournables pour les projets de recherche-action.

Afin d‘encourager au mieux les collaborations entre recherche et terrain, la Fondation de France pourra soutenir :

  • les phases d’émergence de projets permettant à des chercheurs et des groupes d’agriculteurs de co-construire des projets de recherche-action ;
  • les étapes de transfert vers le terrain des connaissances acquises grâce aux recherches menées et de manière symétrique la valorisation et l’intégration des savoirs profanes dans des projets de recherche académiques.

Quelles modalités de soutien ?

Pour les allocations doctorales et post-doctorales :

Les financements sont accordés pour les salaires des jeunes chercheurs et versés sous forme de subvention au laboratoire d’accueil, en financement principal ou en co-financement.

Ils sont accordés pour une durée maximum de :

  • 3 ans pour les thèses - le montant sollicité doit correspondre à la grille de rémunérations des doctorants en vigueur dans l’organisme d’accueil ;
  • 2 ans pour les post-doctorats - le montant demandé doit tenir compte de la grille salariale (salaire chargé) de la structure d’accueil du candidat. Il peut inclure une partie des charges de fonctionnement (petit investissement, fournitures, déplacements).

Pour les projets de recherche-action :

Le financement est apporté sous forme de subvention, annuelle ou pluriannuelle, qui peut prendre en charge une partie des frais liés à la mise en œuvre du projet, des salaires des personnels dédiés (en dehors des emplois publics déjà financés) voire de petits équipements indispensables à la recherche.

Des cofinancements sont attendus.

Date limite de soumission des dossiers: 20 février 2019
 
Source: La Fondation de France

Photo d'illustration: Les zones tampons forestières riveraines sont des arbres, des arbustes et des herbes naturels ou établis, situés le long des rivières, des ruisseaux et des lacs qui contribuent à améliorer et à protéger les ressources aquatiques en filtrant les eaux de ruissellement et en prévenant l'érosion. Les zones tampons peuvent également soutenir l'habitat de la faune, produire des cultures, améliorer la qualité de l'eau et réduire les dégâts causés par les inondations. (crédits: U.S. Department of Agriculture / Flickr Creative Commons Attribution 2.0 Generic (CC BY 2.0))

Plus d'info

Commentaires

Pas de commentaire à afficher.

Les articles dans les mêmes catégories

Appel à candidatures: Le Prix de l'alimentation en Afrique (Africa Food Prize)

Le Prix de l'alimentation en Afrique reconnaît les femmes, les hommes et les institutions extraordinaires dont les contributions remarquables à l'agriculture africaine ouvrent une nouvelle ère de sécurité alimentaire durable et d'opportunités économiques qui élèvent tous les Africains.
Date limite de dépôt des candidatures dans 4 mois

Appel à projets français: Défi santé numérique

Le domaine de la santé est l’un des terrains majeurs que les sciences du numérique sont en train de modifier en profondeur. Cet appel à projets conjoints entre le CNRS et l'Inserm, vise à soutenir une recherche de pointe à l’interface du numérique et de la médecine à travers de nouvelles collaborations interdisciplinaires et en vue de lever ces verrous, grâce notamment aux traitements de données massives, aux techniques de l’intelligence artificielle et à la modélisation. Les thèmes des recherches devront aborder une question scientifique relevant de la santé numérique.
Date limite de dépôt des candidatures dans un mois

Appel à projets français: Devenir une communauté ou une capitale French Tech

Mounir MAHJOUBI, Secrétaire d’État chargé du Numérique auprès du ministre de l’Économie et des Finances a lancé le 13 décembre dernier 2 appels projets "French Tech" afin de labelliser une dizaine de « capitales French Tech » et plusieurs « communautés French Tech ».
Date limite de dépôt des candidatures dans 24 jours

Appel à manifestation d'intérêt pour des projets de recherche-action sur l'utilisation productive de l'énergie en Afrique subsaharienne

Ce programme vise à démontrer comment le secteur hors réseau peut stimuler les emplois locaux et créer une valeur économique locale en Afrique subsaharienne.
Date limite de dépôt des candidatures dans un mois

Appel à Candidatures français: Futur.e.s. 2019 recherche des porteurs de projets numériques innovants

L’appel à candidatures organisé par Cap Digital en charge du festival Futur.e.s. 2019 s’adresse aux start-up, chercheurs, artistes, designers, etc.. proposant des solutions innovantes dans 5 domaines : santé/bien-être, villes durables, culture, emploi/formation et tech & handicap. L’objectif est de faire partie des 80 projets présentés les 13 et 14 juin 2019, à Futur.e.s.
Date limite de dépôt des candidatures dans 14 jours

La technologie des cellules photovoltaïques à hétérojonction atteint un rendement proche de 24 %

La technologie des cellules photovoltaïques à hétérojonction atteint un rendement proche de 24 % sur la ligne pilote industrielle du CEA basée à l’Institut national de l’énergie solaire. Par ailleurs, un module hétérojonction d’une puissance crête de 348 watts a été fabriqué par les équipes du CEA en partenariat avec l’équipementier suisse spécialiste des technologies solaires, Meyer Burger.

Capteur intelligent pour contrôle d’usinage in situ

​Lauréat du concours national d’innovation i-Lab2018, en juillet dernier, I-MC conçoit et réalise une solution de contrôle-correction par capteur optique robotisé pour des centres d’usinage. La jeune pousse vient d’être distinguée au Start-Up Seminar de Sophia-Antipolis.

L'économie créative mondiale fait preuve de résilience et de croissance selon une étude de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement

L'histoire remarquable de la domination de la Chine dans le commerce des biens et services créatifs est le fil d'or des nouvelles perspectives de la CNUCED en matière d'économie créative.

Un nouveau système automatisé qui devrait révolutionner l’évaluation des propriétés

Le projet ImmAzing, financé par l’UE, offre aux banques, aux courtiers immobiliers et aux experts immobiliers professionnels un moyen plus rapide, précis et transparent de déterminer une fourchette objective pour estimer la valeur d’un bien immobilier.

Appel à candidatures: Accélérateur FIS FinTech 2019

Les technologies explorées par les participants précédents comprenaient l'intelligence artificielle, l'authentification par mot de passe de nouvelle génération, les paiements instantanés reposant sur une chaîne de blocs et la vérification de crédit sur crédits à la consommation à l'aide de données volumineuses et de médias sociaux.
Date limite de dépôt des candidatures dans 22 jours