Appel à propositions de PRIMA: Gestion de l'eau 2019

Afin de garantir une utilisation et une protection durables des nappes phréatiques méditerranéennes dans le contexte du changement climatique, la surexploitation de l'eau dans la région, tous les composants du bilan hydrique et les risques qualitatifs et quantitatifs liés aux activités agricoles intensives doivent être complètement évalués et analysés.
Date limite de dépôt des candidatures dans un mois

Les eaux souterraines sont reconnues comme une source d’eau essentielle en Méditerranée. Cependant, les masses d'eau souterraines sont gravement menacées par la surexploitation et, dans les zones côtières, par la salinisation due à l'intrusion d'eau de mer. La pollution est une menace supplémentaire à long terme, car la pollution des eaux souterraines et de surface, des eaux du sol et des sols agricoles prend souvent des années avant d'être détectée dans les eaux souterraines. La pression exercée sur les ressources en eaux souterraines de la Méditerranée compromet actuellement les activités agricoles et le fonctionnement de l'écosystème, y compris les zones humides associées. Des liens étroits de ce sujet avec les priorités, les objectifs opérationnels et les indicateurs de résultats indiqués dans PRIMA SRIA sont présentés à l'annexe 1 du plan de travail annuel 2019.

Projets attendus

Afin de garantir une utilisation et une protection durables des nappes phréatiques méditerranéennes dans le contexte du changement climatique, la surexploitation de l'eau dans la région, tous les composants du bilan hydrique et les risques qualitatifs et quantitatifs liés aux activités agricoles intensives doivent être complètement évalués et analysés.

Cela comprend:

i) les demandes en eau et leur gestion;

ii) les aspects géophysiques de la recharge et de l'épuisement de l'eau;

iii) les options de recharge en eau non conventionnelles et leurs aspects qualitatifs; et

iv) les processus conduisant à l'intrusion d'eau de mer et à la pollution des eaux souterraines.

Les activités devraient être consacrées au développement et à la validation d'une gestion efficace de l'eau - en particulier des bilans d'eaux souterraines et des systèmes d'allocation optimisés à des fins agricoles, un suivi (sur site et à distance) et des outils de modélisation pour évaluer et prévoir le statut et les tendances d'aquifères quantitatifs et qualitatifs.

Les solutions doivent être élaborées à partir des résultats déjà obtenus dans la région en matière de gestion durable des eaux souterraines (y compris les aspects quantitatifs et qualitatifs). Une attention particulière devrait être accordée à la disponibilité temporelle de l'eau et à la variabilité de la qualité de l'eau souterraine. Parallèlement, il est absolument nécessaire d'améliorer les systèmes de surveillance avancée et d'alerte rapide associés au transport des polluants des sols et de la zone vadose vers les eaux souterraines. Ces systèmes doivent se concentrer à la fois sur les sources ponctuelles et diffuses qui sont à l'origine de la tendance croissante à la pollution des eaux souterraines, ainsi que sur un certain nombre de polluants pertinents (y compris les polluants organiques).

Les systèmes fourniront également une évaluation en temps réel de l'efficacité de la dépollution des aquifères. La surveillance avancée fournira des données pour l’évaluation des impacts et des tendances, pour la planification intégrée de l’attribution et de la gestion de la qualité des prélèvements d’eaux souterraines urbaines, industrielles et agricoles en fonction de l’impact de ces activités sur la qualité de l’eau et pour l’évaluation de scénarios futurs possibles. combiné avec des processus d'optimisation. Les dimensions socio-économiques de la gestion durable des ressources en eaux souterraines seront analysées, en se concentrant sur des questions telles que la tarification de l'eau et l'accès à l'eau pour l'irrigation.

Des outils et des solutions d’aide à la décision sur les stratégies d’assainissement seront élaborés en tenant compte des contraintes locales et régionales en matière de gouvernance de l’eau. Des activités de renforcement des capacités sur la connaissance des ressources en eaux souterraines et la gestion durable pour aider les décideurs à mettre en place des stratégies de restauration sont fortement recommandées. Des zones de surveillance représentatives devraient être soit initiées, soit maintenues, afin de garantir la réplicabilité des efforts déployés dans d'autres zones méditerranéennes soumises à des contraintes géologiques et environnementales similaires.

Critère d'éligibilité

Les entités juridiques établies dans les pays et territoires suivants seront éligibles pour recevoir un financement au moyen de subventions PRIMA:

Les États participants à PRIMA (PS): Les États membres de l'Union européenne (UE) suivants: Croatie, Chypre, Espagne, France, Grèce, Italie, Luxembourg, Malte, Portugal, Espagne et Slovénie. Il comprend les pays et territoires d'outre-mer (PTOM) liés à ces États membres.

Les pays tiers suivants associés à Horizon 2020 (AC): Israël, la Tunisie et la Turquie.

Les pays tiers suivants, non associés à Horizon 2020 (TC), à condition d'avoir conclu des accords internationaux de coopération scientifique et technologique fixant les conditions et modalités de leur participation à PRIMA: Algérie, Égypte, Jordanie, Liban et Maroc.

Toute entité juridique créée en vertu du droit de l'Union.

Toute organisation internationale d'intérêt européen, telle que définie à l'article 2, paragraphe 1, point 12) du règlement (UE) n ° 1290/20134. Pour ces deux types d'entités (b, c), leur lieu d'établissement n'est pas pertinent .

Toute organisation internationale (OI) ou entité juridique établie dans un pays non mentionné ci-dessus en tant que PS sera éligible au financement sous réserve qu'au moins l'une des conditions suivantes soit remplie: La participation est jugée essentielle à la réalisation de l'action. Ce financement est fourni dans le cadre d'un accord scientifique et technologique bilatéral ou de tout autre accord entre l'Union et l'organisation internationale ou, pour les entités établies dans un pays qui n'est pas un État participant, le pays dans lequel l'entité juridique est établie.

Date limite de soumission des dossiers (en anglais): 28 février 2019
 
Traduction non officielle
 
Source: PRIMA

Photo d'illustration: Cascade de Tamerza. Shabikah, Tozeur, Tunisie. (crédits: Daniel PERRIES / Flickr Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.0 Generic (CC BY-NC-ND 2.0))

Plus d'info

Commentaires

Pas de commentaire à afficher.

Les articles dans les mêmes catégories

Appel à candidatures: Le Prix de l'alimentation en Afrique (Africa Food Prize)

Le Prix de l'alimentation en Afrique reconnaît les femmes, les hommes et les institutions extraordinaires dont les contributions remarquables à l'agriculture africaine ouvrent une nouvelle ère de sécurité alimentaire durable et d'opportunités économiques qui élèvent tous les Africains.
Date limite de dépôt des candidatures dans 4 mois

Appel à projets français: Défi santé numérique

Le domaine de la santé est l’un des terrains majeurs que les sciences du numérique sont en train de modifier en profondeur. Cet appel à projets conjoints entre le CNRS et l'Inserm, vise à soutenir une recherche de pointe à l’interface du numérique et de la médecine à travers de nouvelles collaborations interdisciplinaires et en vue de lever ces verrous, grâce notamment aux traitements de données massives, aux techniques de l’intelligence artificielle et à la modélisation. Les thèmes des recherches devront aborder une question scientifique relevant de la santé numérique.
Date limite de dépôt des candidatures dans un mois

Appel à projets français: Devenir une communauté ou une capitale French Tech

Mounir MAHJOUBI, Secrétaire d’État chargé du Numérique auprès du ministre de l’Économie et des Finances a lancé le 13 décembre dernier 2 appels projets "French Tech" afin de labelliser une dizaine de « capitales French Tech » et plusieurs « communautés French Tech ».
Date limite de dépôt des candidatures dans 24 jours

Appel à manifestation d'intérêt pour des projets de recherche-action sur l'utilisation productive de l'énergie en Afrique subsaharienne

Ce programme vise à démontrer comment le secteur hors réseau peut stimuler les emplois locaux et créer une valeur économique locale en Afrique subsaharienne.
Date limite de dépôt des candidatures dans un mois

Appel à Candidatures français: Futur.e.s. 2019 recherche des porteurs de projets numériques innovants

L’appel à candidatures organisé par Cap Digital en charge du festival Futur.e.s. 2019 s’adresse aux start-up, chercheurs, artistes, designers, etc.. proposant des solutions innovantes dans 5 domaines : santé/bien-être, villes durables, culture, emploi/formation et tech & handicap. L’objectif est de faire partie des 80 projets présentés les 13 et 14 juin 2019, à Futur.e.s.
Date limite de dépôt des candidatures dans 14 jours

La technologie des cellules photovoltaïques à hétérojonction atteint un rendement proche de 24 %

La technologie des cellules photovoltaïques à hétérojonction atteint un rendement proche de 24 % sur la ligne pilote industrielle du CEA basée à l’Institut national de l’énergie solaire. Par ailleurs, un module hétérojonction d’une puissance crête de 348 watts a été fabriqué par les équipes du CEA en partenariat avec l’équipementier suisse spécialiste des technologies solaires, Meyer Burger.

Capteur intelligent pour contrôle d’usinage in situ

​Lauréat du concours national d’innovation i-Lab2018, en juillet dernier, I-MC conçoit et réalise une solution de contrôle-correction par capteur optique robotisé pour des centres d’usinage. La jeune pousse vient d’être distinguée au Start-Up Seminar de Sophia-Antipolis.

L'économie créative mondiale fait preuve de résilience et de croissance selon une étude de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement

L'histoire remarquable de la domination de la Chine dans le commerce des biens et services créatifs est le fil d'or des nouvelles perspectives de la CNUCED en matière d'économie créative.

Un nouveau système automatisé qui devrait révolutionner l’évaluation des propriétés

Le projet ImmAzing, financé par l’UE, offre aux banques, aux courtiers immobiliers et aux experts immobiliers professionnels un moyen plus rapide, précis et transparent de déterminer une fourchette objective pour estimer la valeur d’un bien immobilier.

Appel à candidatures: Accélérateur FIS FinTech 2019

Les technologies explorées par les participants précédents comprenaient l'intelligence artificielle, l'authentification par mot de passe de nouvelle génération, les paiements instantanés reposant sur une chaîne de blocs et la vérification de crédit sur crédits à la consommation à l'aide de données volumineuses et de médias sociaux.
Date limite de dépôt des candidatures dans 22 jours