EyeLights, la réalité augmentée au service des motards, annonce aujourd’hui avoir bouclé une levée de fonds de 2,5 millions d’euros auprès de Breega Capital et du fonds Ambition Amorçage Angels (F3A), géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir pour lancer la commercialisation de son produit en Europe.

Créée en 2016, la jeune pousse développe et commercialise depuis 2017 le premier affichage GPS dans le champ de vision. Connecté au smartphone et adaptable à tous les casques, cet accessoire fabriqué en France a déjà séduit plus d’un millier de motards français.

Ecrire un sms au volant multiplie par 23 le risque d’accident. A moto, fixer son téléphone sur le guidon oblige le pilote à quitter la route des yeux pendant 2 secondes, nuisant à toute capacité d’anticipation. « L’usage du smartphone doit être amélioré pour être adapté aux solutions de mobilité. Nous souhaitons étendre notre technologie optique aux autres usagers de la route. EyeLights est une nouvelle expérience de pilotage. Plus sécuritaire, elle est basée sur le sens le plus utilisé par l’Homme : la vision» appuie Romain Duflot, co-fondateur EyeLights.

« J’utilise le produit dans mes déplacements quotidiens. EyeLights libère les mains et permet d’accéder rapidement aux informations essentielles du smartphone. C’est un usage concret de la réalité augmentée pour le grand public » commente Olivier Rameil, directeur d’investissement chez Bpifrance.

« A l’heure où les GAFA cherchent à révolutionner l’assistance vocale, Eyelights s’attaque à la révolution visuelle. » cite Isabelle Gallo-investisseur chez Breega Capital.

Basée à Toulouse, la startup compte aujourd’hui 10 salariés et compte intégrer 10 nouveaux talents d’ici la fin de l’année. Cette levée de fonds va permettre à la start-up de commercialiser son produit en Europe dès le dernier trimestre 2018 et d’adapter sa technologie à d’autres formes de mobilités.

Photo: Solution EyeLights pour moto (crédit: EyeLights)

Photo: Solution EyeLights pour voiture (crédit: EyeLights)

Source: Bpifrance

Commentaires

Pas de commentaire à afficher.