L'Ontario aide les chercheurs, les entrepreneurs et les entreprises à créer et à commercialiser de nouvelles technologies à faible émission de carbone, concurrentielles à l'échelle mondiale, qui permettront de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) dans la province. 

Daiene Vernile, l'adjointe parlementaire de Reza Moridi, ministre de la Recherche, de l'Innovation et des Sciences, était à Kitchener aujourd'hui pour annoncer la mise en vigueur du Fonds.

Le Fonds d'innovation pour les technologies à faible émission de carbone (FITFEC) permettra d'appuyer les technologies émergentes innovantes dans des domaines comme la production et la conservation d'énergie de remplacement, les nouveaux biocarburants ou bioproduits, le transport de prochaine génération ou les nouvelles technologies de captage et d'utilisation du carbone. Les technologies choisies devront démontrer un potentiel considérable de réduction des émissions de gaz à effet de serre en Ontario. Cette initiative fait partie du Plan d'action de l'Ontario contre le changement climatique financé par les recettes du marché du carbone de la province.

Le fonds comporte deux volets : 

  • Le volet Projets pilotes pour les technologies financera la mise au point et la commercialisation de technologies innovantes à faible émission de carbone dans le cadre de projets d'essai menés en contexte de monde réel. La date limite de présentation des auto-évaluations et des déclarations d'intérêt pour le volet Projets pilotes pour les technologies est le 22 septembre 2017.
     
  • Le volet Projets de validation des technologies financera les projets de démonstration de faisabilité et de prototypage des entreprises et des établissements d'enseignement de l'Ontario admissibles. On prévoit que ce financement accordé à une phase antérieure donnera naissance à des technologies révolutionnaires et permettra d'en accélérer la mise en marché.  La période de présentation des demandes pour le volet Projets de validation des technologies commencera à l'automne 2017.

Les projets admissibles au financement comprennent les nouvelles technologies de réduction des émissions de GES qui répondent à un besoin précis et les projets qui consistent en une amélioration importante d'une technologie existante de réduction des émissions de GES.

Appuyer l'innovation tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre fait partie du plan du gouvernement de l'Ontario pour créer des emplois, faire croître notre économie et aider les gens dans leur quotidien.

Faits en bref

  • Un montant total de 25,8 millions de dollars a été prévu pour le Fonds d’innovation pour les technologies à faible émission de carbone.
  • Les projets admissibles au FITFEC doivent être menés en Ontario et être en mesure de jouer un rôle important pour aider la province à respecter ses objectifs de réduction des émissions de GES dans le cadre du Plan d’action de l’Ontario contre le changement climatique.
  • L’Ontario possède l’industrie des technologies propres, qui se compose de 3 000 sociétés qui emploient 65 000 personnes, affichant la plus forte croissance au Canada avec des revenus de 8 milliards de dollars.
  • Le Plan d’action de l’Ontario contre le changement climatique et le marché du carbone forment la pierre angulaire de la stratégie de la province en matière de réduction de la pollution attribuable aux gaz à effet de serre de 15 % d’ici 2020, de 37 % d’ici 2030 et de 80 % d’ici 2050 par rapport aux niveaux de 1990. Le gouvernement présentera un rapport sur la mise en œuvre du plan chaque année et examinera le plan au moins tous les cinq ans.
  • L’appui de l’innovation en matière de technologies propres s’inscrit dans l’Initiative pour la croissance des entreprises, une initiative quinquennale de 650 millions de dollars qui contribue à la croissance de l’économie et à la création d’emplois en faisant la promotion d’une économie fondée sur l’innovation, en aidant l’expansion des petites entreprises et en modernisant les règlements auxquels sont assujetties les entreprises.

Source: Ministère de la Recherche, de l’Innovation et des Sciences de l'Ontario

Illustration Photo: Recherche de ORNL sur la séquestration du dioxyde de carbone (crédits: Oak Ridge National Laboratory / Flickr Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.0 Generic (CC BY-NC-ND 2.0))