La Banque africaine de développement recherche des partenariats pour établir des zones de transformation des cultures de base en Afrique

La Banque africaine de développement entend créer des Zones de transformation des cultures de base, afin d’aider les pays africains à devenir des exportateurs nets de denrées et de produits transformés.

« Les Zones de transformation des cultures de base vont permettre aux pays africains de réduire sensiblement leurs importations alimentaires et de devenir des exportateurs nets de denrées et de produits transformés » – Président Akinwumi Adesina.

L’Afrique dépense plus de 35 milliards de dollars américains par an dans l’importation de denrées alimentaires, un chiffre qui pourrait grimper à 110 milliards de dollars d’ici à 2025, si les tendances commerciales actuelles se poursuivent. Pour remédier à cela, la Banque africaine de développement entend créer des Zones de transformation des cultures de base, afin d’aider les pays africains à devenir des exportateurs nets de denrées et de produits transformés.

La Banque est déjà en train d’investir pour développer de telles zones dans plusieurs pays africains, à l’instar du Togo, qui va recevoir 29,5 millions de dollars dans le cadre du Projet de transformation agroalimentaire (PTA-Togo). La Banque a également prévu d’apporter une aide à 15 pays au cours des cinq prochaines années, dont l’Éthiopie, la République démocratique du Congo, la Zambie, la Guinée, le Burkina Faso, Madagascar, la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Mozambique.

« Je suis convaincu que, de la même façon que les parcs industriels ont aidé la Chine, les Zones de transformation des cultures de base contribueront à créer de nouvelles zones économiques dans les régions rurales, qui aideront des centaines de millions de personnes à sortir de la pauvreté grâce à une agriculture transformée en une activité viable et rentable, qui génèrera de nouvelles sources de richesse », a déclaré le président de la Banque, M. Akinwumi Adesina, lors de l’assemblée 2018 de l’Agricultural & Applied Economics Association (Association d’agriculture et d’économie appliquée, AAEA) tenue à Washington, D.C.

Ces zones de transformation des produits agricoles, vouées à devenir des centres de production de produits finis à valeur ajoutée, devraient créer de nouveaux marchés pour les produits et les matières premières des agriculteurs. Elles devraient également aider à réduire les pertes post-récoltes et à intégrer les chaînes de valeur agricoles avec une logistique de soutien, comme l’entreposage ou les chaînes de production de froid. Le développement de chaînes de valeur agricoles basées sur ces zones pourrait potentiellement créer des débouchés pour des millions d’agriculteurs africains.

« Ces zones seront exploitées séparément et gérées dans le but de fournir les industries agroalimentaires, ainsi que d’autres secteurs liés à l’agriculture. Elles seront dotées de politiques et d’infrastructures idoines comme des routes, l’énergie, l’irrigation, des voies ferrées, les TIC, des structures de gestion des déchets et des ports, afin de réduire les coûts des transactions commerciales pour les entreprises et pourraient même bénéficier de subventions publiques. Avec les Zones de transformation des cultures de base, les zones de misère des régions rurales pourront se transformer en zones de prospérité économique », a conclu M. Adesina, en appelant les investisseurs locaux et internationaux à investir dans le projet.

Si le secteur de l’agriculture fournit des emplois à 61 % de la population active en Afrique, il ne représente que 25 % de son PIB. Les Zones de transformation des cultures de base devraient permettre de réduire cet écart en offrant davantage de perspectives aux agriculteurs et au commerce.

Source: La Banque africaine de développement

Photo d'illustration: Le marché de la banane au Kenya (credits: Neil Palmer (CIAT) / Flickr Creative Commons Attribution-ShareAlike 2.0 Generic (CC BY-SA 2.0))

Commentaires

Pas de commentaire à afficher.

Les articles dans les mêmes catégories

Appel à propositions de l'UE: Actions d’information et de promotion sur l'aspect durable du secteur rizicole

L'objectif est de souligner l'aspect durable du secteur du riz. La production de riz en Europe revêt une dimension environnementale particulière, car elle est au cœur de la préservation de certaines zones humides. La culture du riz est une pratique sensible et spécifique au niveau européen, car elle est produite dans des zones où les alternatives de cultures sont rares. Sa préservation et son amélioration contribuent à la durabilité des régions productrices de riz en jouant un rôle actif dans le maintien des zones rurales, la protection de la nature et la préservation de la biodiversité. Les actions doivent mettre en évidence la durabilité environnementale de la production, en soulignant son rôle bénéfique pour l'action climatique et l'environnement.
Date limite de dépôt des candidatures dans 24 jours

Appel à candidatures: Concours Pitching Den

Pitching Den invite les startups en démarrage à forte croissance du monde entier à présenter leurs solutions commerciales innovantes à un panel bien constitué de capital-risqueurs, d'investisseurs providentiels et d'experts en développement des affaires, et à se faire concurrence pour des investissements, une exposition médiatique maximale et des opportunités de mise en réseau avec les facilitateurs et les sponsors.
Date limite de dépôt des candidatures dans 2 mois

Appel à projets français: Eau et Biodiversité

Les projets attendus devront être compatibles avec le maintien du bon état et la reconquête des différents écosystèmes. Ils devront répondre à la résilience des milieux et à l’anticipation des risques (inondation, submersion, sécheresse, processus d’érosion du trait de côte, etc.). Ils pourront avoir une composante faisant l’objet d’approches en sciences humaines et sociales au regard des enjeux sociétaux d’amélioration du cadre de vie, de santé, des conflits d’usages potentiels.
Date limite de dépôt des candidatures dans 2 mois

Appel à projets français: Énergies renouvelables, Stockage et Systèmes énergétiques

Le Concours a pour objectif de soutenir des projets développant des méthodologies, des technologies, des solutions industrielles et des services innovants, compétitifs et durables dans les domaines de la production, du stockage et de la gestion des énergies renouvelables. Les projets attendus devront démontrer les impacts de l’innovation sur la réduction de l’empreinte écologique et sociétale, les marchés visés, la compétitivité par rapport aux solutions concurrentes. Ils doivent conduire à un développement industriel et économique ambitieux des entreprises lauréates et à la création d’emplois directs et indirects.
Date limite de dépôt des candidatures dans 2 mois

Appel à projets français: French Fab

La thématique « French Fab » du Concours a vocation à soutenir l’émergence et à accélérer le développement de l’une offre française en matière de technologies liées à l’Industrie du Futur, en prenant la mesure des transformations majeures qui sont à l’œuvre dans le monde de la production industrielle, tout en tenant compte des nouveaux besoins, des nouvelles technologies et des impératifs de sécurité.
Date limite de dépôt des candidatures dans 2 mois

Appel à projets français: Santé - Bioproduction

Les projets déposés devront avoir l’ambition de prendre part au développement d’une filière innovante de fabrication de produits biologiques par la mise en œuvre de technologies de rupture (numérique, capacité grandissante à modifier synthétiquement l’ADN, nouveaux capteurs intelligents, organoïdes, développement de la nanoélectronique et micro-fluidique, robotique…).
Date limite de dépôt des candidatures dans 2 mois

Appel à projets français: Efficacité en énergie et en ressources

La thématique « Efficacité en énergie et en ressources » du Concours, a pour objectif de promouvoir des filières de production industrielles et agricoles qui mettent en œuvre des technologies, des modèles d’affaires et des organisations innovantes, génératrices d’activité économique pérenne et qui démontrent une réduction significative de l’empreinte énergétique et écologique dans leurs secteurs respectifs. Les actions ciblent des modes de production alliant efficacité énergétique et sobriété en énergie et en ressources, en mettant notamment en œuvre des procédés favorisant l’économie circulaire.
Date limite de dépôt des candidatures dans 2 mois

Un logiciel basé sur l’intelligence artificielle change la donne pour les graphiques 3D

La consommation de contenu 3D fait face à une croissance exponentielle. Comme l’offre des artistes et contenus 3D ne répond pas à la demande, il faut bien que quelqu’un s’en charge et les industries aspirent à une rupture. Un projet de l’UE a créé le premier ArtEngine guidé par IA au monde, qui automatise jusqu’à 80 % voire 90 % des tâches fastidieuses et coûteuses du flux de travail basé sur la numérisation des artistes 3D.

Appel à propositions: Concours de la vision robotique - La détection probabiliste d'objets

Notre premier thème consiste à détecter les objets dans des données vidéo issues de simulations haute fidélité. La nouveauté de ce défi réside dans le fait que les participants sont récompensés pour avoir fourni des estimations précises de l'incertitude spatiale et sémantique pour chaque détection utilisant des boîtes de démarcation probabilistes.
Date limite de dépôt des candidatures dans 2 mois

Appel à projets: Solutions concrètes et innovantes pour une meilleure organisation du monde

Le Forum de Paris sur la Paix appelle toutes les organisations qui le souhaitent à proposer leurs solutions concrètes et innovantes face aux défis mondiaux et à les présenter lors de la deuxième édition de son événement annuel.
Date limite de dépôt des candidatures dans 2 mois