• Une alliance pour faciliter le déploiement et l’adoption des technologies de rupture telles que l’IoT, l’automatisation industrielle, la réalité mixte, le Cloud ou l’IA

• Une volonté commune de stimuler le développement de solutions novatrices

Issy-Les-Moulineaux, 31 mai 2017

Schneider Electric, le spécialiste mondial de la gestion de l’énergie et des automatismes, et Microsoft, géant du numérique, annoncent l’extension de leur partenariat et réaffirment leur engagement réciproque dans le déploiement des technologies disruptives, lors d’un événement qui s’est tenu aujourd’hui au Centre des Innovations de Microsoft, sur son campus d’Issy Les Moulineaux.

A cette occasion, Vahé Torossian, Président de Microsoft France et Christel Heydemann, Présidente de Schneider Electric France, ont présenté les dernières innovations et les 4 axes de développement de cette alliance technologique pour libérer le potentiel des collaborateurs et de chaque organisation de Schneider Electric à travers le monde.

Pour Vahé Torossian, Président de Microsoft France, « Né de la volonté de Schneider Electric d’inventer ses services et solutions de demain, ce partenariat stratégique et mondial est emblématique de l’accompagnement que nous souhaitons apporter à nos clients pour accélérer leur transformation numérique. Nous sommes fiers de cette collaboration qui va permettre à  Schneider Electric de déployer les technologies disruptives telles que l’IoT, la Réalité Mixte ou l’intelligence Artificielle, autant de leviers d’innovation et de croissance pour les organisations. »

« L’innovation est le moteur de croissance de Schneider Electric », ajoute Christel Heydemann, Présidente de Schneider Electric France. « Ce partenariat avec Microsoft nous permet d’accélérer notre transformation digitale. Il reflète notre volonté de travailler avec un écosystème ouvert et les meilleurs partenaires. Nous créons ainsi des solutions innovantes pour nos collaborateurs et pour nos clients, notamment avec notre architecture IOT EcoStruxure ».

Optimiser les opérations et transformer les produits et services grâce à l’IoT

En novembre dernier, Schneider Electric lançait EcoStruxure, son architecture IoT globale et adaptée à l’ensemble de ses marchés (bâtiment, infrastructure, IT, industrie) et touchant tous les domaines d’expertise du Groupe. Véritable colonne vertébrale IoT de Schneider Electric, cette architecture ouverte s’appuie sur la plateforme Azure IoT afin de stimuler le développement de nouveaux services. Azure IoT apporte ainsi l’élément nécessaire à la création de solutions métiers dédiées à la gestion opérationnelle et énergétique d’usines et de bâtiments. De la même manière, Schneider Electric est en mesure d’enrichir ses offres et de créer des expériences utilisateurs intelligentes pour simplifier les opérations courantes.

• Les bâtiments et bureaux deviennent communicants et intelligents : ils bénéficient d’une efficacité opérationnelle accrue, d’un management actif, d’une efficacité énergétique maximisée et d’une réelle durabilité. Ils offrent également une disponibilité optimisée des actifs, une plus grande fiabilité, de meilleures performances, ainsi que de nouveaux services aux occupants.

• Dans le secteur de l’industrie, EcoStruxure permet l’exploitation de toutes les données opérationnelles et facilite l’enrichissement des infrastructures existantes, grâce à la prochaine génération de la plateforme industrielle Wonderware System Platform. La System Platform 2017 s’appuie sur la puissance des logiciels Wonderware TM et s’impose comme une nouvelle norme de référence en termes d’excellence opérationnelle pour les entreprises industrielles. System Platform 2017 offre de précieuses nouvelles fonctionnalités qui s’adressent aussi bien aux développeurs qu’aux utilisateurs de cette plate-forme industrielle de premier plan qui est aujourd’hui utilisée sur plus de 100 000 sites dans le monde et fait partie d’un écosystème regroupant plus de 4 000 intégrateurs et partenaires d’implémentation ainsi que 160 000 développeurs.

Dans ce contexte, les deux partenaires viennent de signer un accord portant sur Azure pour une durée de 3 ans renouvelable. Pour continuer à accélérer le développement de la plateforme IoT de Schneider Electric, les deux acteurs prévoient de mettre prochainement en œuvre un programme d’investissement commun associant également Accenture. Un support des équipes de Microsoft à travers le monde et tout particulièrement en France, à Boston, Bangalore et en Chine sera également déployé.

Réinventer les processus métier avec la réalité mixte

En dehors de l’IoT, ce partenariat repousse également les limites en intégrant la réalité mixte à l’environnement industriel. Celle-ci enrichit et optimise l’expérience utilisateur et renforce la sécurité et la performance opérationnelle. Dans ce cadre, Schneider Electric a lancé le développement d’applications basées sur HoloLens, l’ordinateur holographique autonome de Microsoft. Le Groupe souhaite faciliter les opérations de maintenance industrielles complexes en s’appuyant sur un hologramme et des actions prescriptives, permettant une meilleure préparation des interventions grâce à une simulation en amont et à distance pour une efficacité et une sécurité accrues une fois sur site. Cette technologie peut également être exploitée dans le cadre de la formation des personnels opérationnels intervenant sur des sites critiques. En redéfinissant les processus métiers au sein de Schneider Electric, cette innovation offre enfin de nouvelles opportunités pour les clients et partenaires de Schneider Electric.

Faciliter la collaboration et libérer le potentiel des collaborateurs avec le Cloud

Dans le cadre d’une première phase de transformation interne initiée en 2014, Schneider Electric a choisi de déployer Office 365 pour supprimer les silos existants entre les différentes entités de Schneider Electric et optimiser la collaboration et la communication entre les 144 000 collaborateurs du Groupe à travers le monde. Ces derniers utilisent donc depuis la messagerie Outlook, l’application de visioconférence et messagerie instantanée Skype Entreprise et le bloc-notes numérique OneNote, tandis que le réseau social d’entreprise Yammer, l’outil de planification Planner et Teams, la nouvelle application de collaboration et de travail en équipe, seront accessibles à compter de juillet 2017, au terme d’une phase de test.

La collaboration qui unit Schneider Electric et Microsoft permet aux deux partenaires de bénéficier de leurs technologies respectives. Ainsi, les 1700 salariés de Microsoft en France pourront utiliser depuis leur smartphone l’application Workplace Efficiency développée sur Azure par Schneider Electric. Cette solution collaborative et inclusive s’inscrit parfaitement dans la dynamique mise en place par Microsoft à l’occasion du réaménagement de son Campus inauguré en février dernier.

Sur simple consultation, les collaborateurs pourront ainsi optimiser leurs déplacements grâce à l’accès en temps réel au nombre de places disponibles au parking du Campus, aux horaires exacts des navettes électriques qui les relient aux transports en commun les plus proches ou encore à la disponibilité des VeLib à proximité. Cette application permettra également d’optimiser l’utilisation des espaces collectifs, en précisant la disponibilité de tous les espaces de travail du Campus : box, salles de créativité ou salles de réunions…

Redéfinir l’engagement client grâce à l’IA

Autre projet d’envergure, Microsoft et Schneider Electric ont conçu un pilote d’intelligence artificielle qui transforme profondément l’expérience clients en ligne. Ce Chatbot Web intelligent identifie les besoins des clients et les guide sur les sites Internet de Schneider Electric. Il apprend ainsi de leurs différentes requêtes afin de mieux les conseiller tout en restituant une information de qualité aux départements marketing. Ces derniers seront ainsi à même de mieux appréhender les besoins de leurs clients pour un engagement optimisé et disposeront d’éléments tangibles pour continuer à améliorer le service client de Schneider Electric.

Source: Microsoft

Photo d'illustration: L'Internet Industriel des Objets (IIoT) dans une Brasserie (credit: Schneider Electric)

Commentaires

Pas de commentaire à afficher.

Les articles dans les mêmes catégories

Appel à Candidatures de l'UE: Internet de nouvelle génération pour soutenir des solutions d'apprentissage plus intelligentes, ouvertes et fiables

L'objectif est de soutenir des actions sur des solutions d'apprentissage plus intelligentes, ouvertes, fiables et personnalisées afin d'optimiser l'apprentissage numérique et de permettre aux apprenants d'interagir avec le contenu et avec leurs pairs.
Date limite de dépôt des candidatures dans 5 mois

Appel à Candidatures de l'UE: Le douzième appel pour l'accès à AQUAEXCEL2020

Les installations disponibles couvrent l’ensemble des systèmes de production (cages, bassins, recirculation, écoulement, écloserie et maladies); environnements (eau douce, marine, eau froide, tempérée et chaude); échelles (petites, moyennes et industrielles); espèces de poissons (salmonidés, poissons marins d'eau froide et chaude, poissons d'eau douce et artémias); et domaines d'expertise (nutrition, physiologie, santé et bien-être, génétique, ingénierie, technologies de surveillance et de gestion).
Date limite de dépôt des candidatures dans un mois

Appel à Candidatures de l'UE: Technologies numériques pour améliorer les performances dans les usines de production cognitive

Les propositions doivent développer de nouvelles technologies pour réaliser des installations de production cognitives, avec une efficacité et une durabilité accrues, en utilisant des technologies de capteurs intelligents et en réseau, une gestion intelligente et une évaluation en ligne de diverses formes de flux de données ainsi que de nouvelles méthodes d'auto-organisation des processus.
Date limite de dépôt des candidatures dans 4 mois

Appel à Candidatures de l'UE: Renforcer la base de connaissances sur l'agriculture de l'Union Européenne

Les activités analyseront et compareront les approches adoptées en matière de performance et d’impact pour les agriculteurs / forestiers, ainsi que l’efficacité des canaux de communication et d’information utilisés pour la diffusion dans les pays et les régions.
Date limite de dépôt des candidatures dans 3 mois

Le Programme Fintech de Bali : Un schéma directeur pour tirer efficacement parti des possibilités de la fintech

En réponse au Programme Fintech de Bali, la Banque mondiale s’attachera à utiliser la fintech pour approfondir les marchés financiers, élargir l’accès responsable aux services financiers et améliorer les systèmes de paiements transfrontaliers et d’envois de fonds des migrants.

Appel à Candidatures de l'UE: Solutions durables pour les plastiques biosourcés sur terre et sur mer

Les travaux sur le cadre de durabilité biodégradable pourraient inclure des recherches prénormatives, notamment des essais sur le terrain, en mer et sur terre.
Date limite de dépôt des candidatures dans 3 mois

Appel à Candidatures de l'UE: Startup Europe pour la croissance et le radar de l’innovation

Les actions devraient aider les startups et les scalups à atteindre le succès sur le marché et à faire évoluer l'excellence en innovation des innovateurs à potentiel élevé.
Date limite de dépôt des candidatures dans 5 mois

Appel à projets français pour la création de startup dans la filière biotech

Appel à projets pour la création d’entreprise dans le secteur des biotechnologies : santé, nutrition, cosmétique, chimie verte, environnement.
Date limite de dépôt des candidatures dans 3 mois

Appel à projets français: Favoriser la résilience des agroécosystèmes vis-à-vis des bioagresseurs

Comment agir à l’échelle paysagère ou territoriale pour favoriser la résilience des agroécosystèmes vis-à-vis des bioagresseurs et limiter les besoins et/ou réduire les impacts sur la santé humaine et l'environnement des produits phytopharmaceutiques ?
Date limite de dépôt des candidatures dans 2 mois

Appel à Candidatures français: Challenge Out of Labs

Transférer une technologie d’un laboratoire vers l’industrie est toujours un défi. Pourtant, c’est ainsi que naissent les grandes avancées technologiques et sociétales. C'est pour faciliter et accélérer ce transfert, que le challenge Out Of Labs a été lancé.
Date limite de dépôt des candidatures dans un mois