Agricool lève 25 millions d’euros pour que l'agriculture au coeur des villes devient réalité

En 2030, 20% des produits consommés seront issus de l’agriculture urbaine à l’échelle mondiale (contre 5% aujourd’hui). Les équipes d’Agricool ont développé en 3 ans une technologie permettant de produire localement, sainement et de manière plus productive des fruits et légumes dans un espace restreint et maîtrisé, celui des “Cooltainers” (containers maritimes recyclés et transformés en véritable fermes urbaines).

Annonçant un troisième tour de table de 25 millions d’euros, qui s’ajoute aux 12 millions d’euros levés précédemment, Agricool poursuit son ambition de rendre accessible à tous des fruits et légumes excellents et sans pesticides. Avec son concept novateur, l’entreprise a ouvert la voie à une nouvelle forme d’agriculture urbaine, technologique, cherchant à répondre à la demande toujours croissante d’aliments produits localement et au développement des filières courtes.

Devenir leader d’un marché en plein essor

En 2030, 20% des produits consommés seront issus de l’agriculture urbaine à l’échelle mondiale (contre 5% aujourd’hui). Les équipes d’Agricool ont développé en 3 ans une technologie permettant de produire localement, sainement et de manière plus productive des fruits et légumes dans un espace restreint et maîtrisé, celui des “Cooltainers” (containers maritimes recyclés et transformés en véritable fermes urbaines). Avec cette levée de fonds, Agricool pourra asseoir son rôle dans le développement de cette nouvelle forme d’agriculture et se positionner comme un acteur clé sur le segment des fermes verticales, en France et au niveau mondial. Elle prévoit de multiplier la production par 100 d’ici à 2021, d’abord à Paris, puis à l’international, en commençant par Dubaï où elle est installée depuis quelques mois à Sustainable City.

Émergence d’un nouveau métier et recrutement de 200 personnes

Le déploiement de ces modules de production sera possible grâce au recrutement de plus de 200 personnes d’ici à 2021 en Île-de-France et dans le monde, et fera émerger un nouveau métier : celui de Cooltivateur. Entre entrepreneurs et agriculteurs urbains, ces maraîchers du futur joueront un rôle important dans la construction de cette nouvelle forme d’alimentation locale, saine, et accessible à tous.

Photo: Un cooltainer installé à Bercy, Paris, France. (crédit: Agricool)

Photo: Fraises cultivées dans le cooltainer (crédit: Agricool)

Une véritable opportunité pour les villes de demain

Tout l’enjeu de l’agriculture urbaine et d’Agricool est là : développer une production alimentaire pour une population urbaine de plus en plus nombreuse, qui souhaite manger des produits de qualité tout en limitant l’impact écologique de sa consommation. Récoltées à maturité, les fraises aujourd’hui produites par Agricool contiennent en moyenne 20% plus de sucre et 30% plus de vitamine C que des fraises de supermarché. La technique de production permet d’obtenir des fraises moins gourmandes en eau, économisant jusqu’à 90% comparé à l’agriculture traditionnelle, sans pesticides et un transport réduit entre lieu de production et lieu de ventes. «Paris se rêve en ville agricole» selon l’ambition portée par la Mairie de Paris, et de nombreuses métropoles comme Londres, New York ou Singapour s’inscrivent dans la même démarche. Agricool est aujourd’hui plus que jamais armée pour accompagner les villes dans ce changement. «Nous sommes très excités à l’idée d’accompagner l’agriculture urbaine vers un développement massif. Il ne sera bientôt plus un luxe de manger des fruits et légumes exceptionnels en ville.» Guillaume Fourdinier, Cofondateur et CEO d’Agricool.

Source: Bpifrance

Commentaires

Pas de commentaire à afficher.

Les articles dans les mêmes catégories

Appel à projets français: Agriculture et Alimentation de demain

L'appel à projets "Agriculture et Alimentation de demain" a été lancé par France Agrimer, en collaboration avec l'Ademe et BPI France.
Date limite de dépôt des candidatures dans un an

Appel à Candidatures: Expo 2020 Dubai - Programme de subventions pour vos projets d'innovation

Le programme de subventions à l'innovation d'Expo Live octroiera des fonds d'injection allant jusqu'à 100 000 USD pour soutenir la croissance d'entreprises sociales, de startups et de projets locaux du monde entier dont les solutions génèrent une valeur sociale et s'inscrivent dans les sous-thèmes de Durabilité.
Date limite de dépôt des candidatures dans 20 jours

Bpifrance et France Biotech s’associent pour lancer un Observatoire du transfert de technologies, dédié à l’industrie de la Santé

Bpifrance qui déploiera son grand plan Deeptech dès janvier 2019, dans le prolongement de la création par le Gouvernement du Fonds pour l’Innovation, et France Biotech, l’association des entrepreneurs en sciences de la vie, lancent un Observatoire du transfert des technologies dédié au secteur des innovations en santé.

Appel à Candidatures: Le programme de résidence sur l'intelligence artificielle de FacebookAppel à Candidatures: Le programme de résidence sur l'intelligence artificielle de Facebook

Le programme de résidence en intelligence artificielle (IA) est un poste de formation en recherche d'un an conçu pour vous donner une expérience pratique de la recherche en apprentissage automatique dans des groupes Facebook sur l'IA.
Date limite de dépôt des candidatures dans 2 mois

Appel à Candidatures: Programme d'accélération PeaceTech 2019

PeaceTech Accelerator est un programme de huit semaines offrant un mentorat intensif et une formation axée sur la technologie cloud. L'objectif du programme est d'aider les startups talentueuses et les organisations à but non lucratif à se développer rapidement et durablement.
Date limite de dépôt des candidatures dans un mois

Appel à projets français: Investissements d’Avenir - Économie circulaire et valorisation des déchets

L’AAP a pour objectif de développer des innovations technologiques et / ou organisationnelles et des solutions industrielles visant, d’une part à améliorer la conception de produits et services économes en ressources et moins impactant pour l’environnement (par exemple, projet d’écoconception, de réutilisation-réemploi), dont ceux générant un changement de modèle économique (de la vente de biens vers la vente d’un usage) ; d’autre part à lever les freins au recyclage et à la valorisation, y compris énergétique, de déchets contribuant ainsi à la transition vers une économie plus circulaire.
Date limite de dépôt des candidatures dans 6 mois
il y a 5 jours

Appel à projets français: Ecosystèmes de mobilité hydrogène

On désigne par « écosystème de mobilité hydrogène », une zone, un territoire ou un espace géographique donné, sur lequel s’organisent simultanément une logistique de production et de distribution d’hydrogène, ainsi que des usages locaux de véhicules de transport de personnes ou de marchandises.
Date limite de dépôt des candidatures dans un mois

Appel à Projets de l'UE: Applications EGNSS favorisant une mobilité verte, sûre et intelligente

Le défi spécifique de ce sujet est de développer des applications innovantes basées sur EGNSS. Celles-ci devraient aboutir à des solutions de transport qui répondent aux besoins croissants de personnes et de marchandises tout en améliorant la continuité des services de transport.
Date limite de dépôt des candidatures dans 3 mois

Appel à projets de l'UE: Villes intelligentes et communautés

Des solutions innovantes intégrées pour les quartiers d'énergie positive seront développées et testées et surveillées dans les Lighthouse Cities. Les projets examineront l'interaction et l'intégration entre les bâtiments, les utilisateurs et le système énergétique plus vaste ainsi que les implications d'une électro-mobilité accrue, son impact sur le système énergétique et son intégration dans la planification.
Date limite de dépôt des candidatures dans 2 mois
il y a 7 jours

La fabrication additive permet à l'industrie de l'énergie de réduire les coûts grâce à la production de pièces en interne

Les imprimantes 3D devenant abordables, plusieurs modèles commerciaux novateurs permettant une plus grande participation des clients à la fabrication des produits devraient être utilisées par les entreprises du secteur de l'énergie.