La solution de réalité virtuelle d'ESI permettent aux fabricants d'évaluer l'interaction des personnes avec les produits et les processus

Pour répondre aux nouveaux défis qui se développent au cœur de l'Usine du Futur, ESI a développé une solution de réalité virtuelle unique et puissante, permettant aux fabricants d'évaluer l'interaction des personnes avec les produits et les processus.

5 février 2019 - PARIS--(BUSINESS WIRE)

La transformation numérique modifie en profondeur les méthodes de fabrication : du développement produit à celui des procédés, en passant par l’aménagement des usines, jusqu'à la maintenance. Les innovations telles que les objets connectés, les robots / cobots et la réalité augmentée (RA) ouvrent des perspectives inédites dans les usines, notamment pour optimiser la qualité des produits et la productivité. Pour les équipes d'ingénierie, ces technologies sont aussi synonymes de nouveaux niveaux de complexité, et peuvent être la source d’inefficiences pouvant avoir un impact négatif sur l'assemblage, le démontage et la maintenance des produits. Pour toutes les opérations impliquant des interactions humaines, ces technologies constituent une source d’incertitude opérationnelle, et il convient d’en contrôler le risque pour assurer une montée en cadence de la production et atteindre les objectifs de productivité.

Pour répondre aux nouveaux défis qui se développent au cœur de l'Usine du Futur, ESI a développé une solution de réalité virtuelle unique et puissante, permettant aux fabricants d'évaluer l'interaction des personnes avec les produits et les processus. « La réalité virtuelle est l’une des technologies du futur et elle aura pour sûr un impact sur l'efficacité de nos développements. L'usine du futur est déjà là », commente Nicolas Lepape, Chef de Projet R&D en réalité virtuelle et augmentée, chez Safran Nacelles.

Photo: Chez FCA LATAM, des ingénieurs process simulent les interactions humaines avec ESI IC.IDO afin d’optimiser les processus d’assemblage et de maximiser la productivité. (Photo: Business Wire)

Avec ses capacités de visualisation en temps et à échelle réels, associées à une physique réaliste, la solution de réalité virtuelle d’ESI est devenue leader pour le monde industriel. Chez Safran Nacelles, par exemple, les ingénieurs utilisent ESI IC.IDO pour expérimenter la conception de leurs processus d’assemblage, sans avoir recours à des prototypes réels. Fiat Chrysler Automotive Latin America utilise cette solution pour analyser les processus d’assemblage de certains postes de travail sur l'ensemble de la chaîne de production. Les ingénieurs process y simulent également le produit au sein du processus en conditions réelles, sans toutefois investir dans de l’outillage, ou dans un véhicule de préproduction. ESI IC.IDO leur permet d'aborder des questions d'ergonomie, d’améliorer la visibilité et de garantir l’accès aux endroits confinés, de valider les dispositifs d'assemblage, les systèmes de transfert et les processus d'installation.

Source: ESI Group

Plus d'info

Commentaires

Pas de commentaire à afficher.