L'Union européenne mobilisera 44 milliards d'EUR d'investissements durables pour l'Afrique et les pays du voisinage de l'Union

La Commission européenne présente cinq domaines d'investissement, appelés «volets d'investissement», dans lesquels les premières actions du plan d'investissement extérieur (PIE) seront mises en œuvre. Ces domaines d'investissement sont essentiels pour le développement durable des pays africains et des pays du voisinage de l'Union.
il y a 2 ans

Bruxelles, le 23 novembre 2017

La Commission européenne a défini des domaines concrets d'investissement pour son plan d'investissement extérieur. Le nouveau plan mobilisera 44 milliards d'EUR d'investissements durables pour l'Afrique et les pays du voisinage de l'Union.

La Commission européenne présente cinq domaines d'investissement, appelés «volets d'investissement», dans lesquels les premières actions du plan d'investissement extérieur (PIE) seront mises en œuvre. Ces domaines d'investissement sont essentiels pour le développement durable des pays africains et des pays du voisinage de l'Union.

Federica Mogherini, haute représentante et vice-présidente de la Commission, a déclaré à ce propos: «Le plan d'investissement extérieur européen est le plus vaste programme d'investissement jamais mis en œuvre pour l'Afrique. Aujourd'hui, seuls quatre pour cent des investissements directs étrangers prennent le chemin de l'Afrique. Grâce au plan d'investissement extérieur européen, nous pourrons mobiliser au moins 44 milliards d'EUR d'investissements privés d'ici à 2020, en particulier pour les zones les plus fragiles du continent. J'espère et je crois que d'autres nous soutiendront dans cet effort. Il s'agit d'une illustration manifeste de notre partenariat approfondi avec l'Afrique, et ce à la veille du sommet UA/UE qui se tiendra la semaine prochaine.»

Les cinq volets d'investissement sont:

  • «Énergie durable et connectivité» - pour attirer des investissements dans les sources d'énergie renouvelables, l'efficience énergétique et les transports.
  • «Financement des micro, petites et moyennes entreprises (MPME)» - pour faciliter l'accès des MPME aux sources de financement. Ces entreprises sont les principaux pourvoyeurs d'emplois en Afrique et dans le voisinage de l'UE et elles proposent des solutions importantes et plus durables en remplacement de l'économie informelle.
  • «Agriculture durable, entrepreneurs ruraux et agro-industrie» - pour offrir un meilleur accès aux sources de financement aux petits exploitants, aux coopératives et aux micro, petites et moyennes entreprises du secteur agricole, leur permettant ainsi de s'attaquer aux problèmes liés à la sécurité alimentaire.
  • «Villes durables» - pour mobiliser les investissements dans le développement urbain durable d'infrastructures municipales, dont la mobilité urbaine, la distribution d'eau, l'assainissement, la gestion des déchets, les services dans le domaine des énergies renouvelables.
  • «Le numérique pour le développement» - pour promouvoir les investissements dans des solutions numériques innovantes pour répondre aux besoins locaux et en vue de l'inclusion financière et de la création d'emplois décents.

 

Source: La Commission européenne

Photo d'illustration: Installation des panneaux solaires en Afrique (credits: Solar Electric Light Fund (SELF) / Flickr Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.0 Generic (CC BY-NC-ND 2.0))

 

Commentaires

Pas de commentaire à afficher.