De nouveaux produits à base d’algues pour lutter contre les troubles dus à la carence en iode

Selon l’Organisation mondiale de la santé, 40 % de la population mondiale est menacée par un risque de carence en iode. Les algues marines constituent la source d’iode naturel la mieux connue et la plus fiable, mais leur production est dominée par de grands acteurs asiatiques et la pollution de l’eau de mer affecte la qualité du produit.

Les apports en iode sont faibles en Europe. Rien qu’en Allemagne, la carence en iode est responsable de près de 900 millions d’euros de dépenses de santé chaque année. En outre, le marché des produits à base d’iode devrait connaître une augmentation régulière jusqu’en 2020, l’Europe en constituant le principal marché régional.

Le projet Blue Iodine II (Boost BLUE economy through market uptake an innovative seaweed bioextract for IODINE fortification II) financé par l’UE a mis au point de nouveaux produits rentables contenant de l’iode issus d’algues marines pour lutter contre la carence en iode dans trois groupes cibles principaux : les enfants (âgés entre 7 et 14 ans) les femmes enceintes et allaitantes et les personnes âgées.

Ces groupes ont particulièrement besoin d’apports en iode: il n’existe sur le marché aucun produit destiné spécifiquement aux enfants ou aux personnes âgées, et il n’existe aucun leader incontesté dans le domaine des produits favorisant les apports en iode naturel pour les femmes enceintes ou celles qui allaitent. «Nous voulions différencier notre produit en nous spécialisant dans le développement de produits issus d’algues de haute qualité, basés sur un enrichissement en protéines avec de l’iode naturel et riches en acides aminés essentiels», explique le coordinateur du projet, le Dr João Dionísio.

Il explique que les algues utilisées sont indigènes à la Macaronésie portugaise, où se trouvent les installations du projet et les piscicultures. Elles sont naturellement riches en iode et en protéines, et très stables. Ces algues sont idéales pour le traitement visant à produire de l’extrait d’iode.

Photo: Dégustation de pain à base d’algues pour lutter contre les troubles dus à la carence en iode (crédit: UBQ-BIO MADEIRA)

Des conditions favorables au développement des algues marines

La production terrestre en conditions stériles génère des semis qui assurent un approvisionnement continu en algues marines pour la production. La culture en mer permet d’obtenir une plus grande quantité d’algues marines.

Les partenaires du projet ont mis au point et maintenu avec succès des propagules en laboratoire pour une certaine espèce d’algue. Ils ont fait pousser des algues dans de petits réacteurs. Elles ont affiché un taux de croissance satisfaisant et ont produit assez de matière première pour la réplication et l’analyse en laboratoire. Ils ont ensuite transféré les propagules d’algues dans des bassins d’eau de mer.

Les chercheurs ont utilisé des installations spéciales pour la culture des algues marines dans des bassins situés à terre, leur proximité de la côte permettant d’avoir de l’eau de mer disponible toute l’année pour un coût minimal en matière de pompage. La production d’algues marines à proximité des centres de pisciculture en mer a exploité des déchets de dorades royales, riches en nutriments, ce qui a permis d’éviter le rejet de déchets dans le milieu marin.

Une procédure de bioraffinage innovante pour une production optimisée

Les scientifiques ont également mis au point un procédé de bioraffinage permettant d’exploiter de manière approfondie l’ensemble de la biomasse d’algues en utilisant des techniques d’extraction et de filtration sous pression à froid afin d’obtenir des extraits purifiés.

L’analyse du marché et les réactions des distributeurs potentiels ont montré qu’il s’avérait nécessaire de prouver les avantages de l’extrait d’iode. Par ailleurs, des essais cliniques sont en cours sur des sujets humains afin de valider la qualité du produit. Le consortium est en train d’évaluer les clients potentiels sur les marchés cibles en Allemagne, en Espagne, en France et en Italie.

Le produit iodé à base d’algues (IODOBEM) présente plusieurs caractéristiques innovantes. «Il s’agit d’un extrait naturel fournissant de l’iode ainsi qu’une grande variété de nutriments, protéines, vitamines et minéraux bénéfiques pour le métabolisme humain», affirme le Dr Dionísio.

Le produit Blue Iodine II offre des avantages évidents. «Les protéines extraites possèdent des acides aminés essentiels et stabilisent l’iode lors de l’assimilation. De plus, IODOBEM évite également une surdose d’éléments minéraux – en l’occurrence de chlorure de sodium – et donne à un produit naturel des avantages évidents par rapport aux produits d’origine inorganique.»

Source: Cordis

Plus d'info

Commentaires

Pas de commentaire à afficher.