24 janvier 2018

 

Le Président français, Emmanuel Macron, a présenté son agenda pour créer une France plus compétitive et répondre aux préoccupations de nombreux citoyens français sur la mondialisation. Il a déclaré aux participants à la réunion annuelle du World Economic Forum: «L'objectif est très simple et direct: rendre la France plus compétitive, plus innovante, afin de financer ... un système équitable».
 
Le Président Macron a présenté aux participants les cinq piliers de son plan de réforme: l'éducation, l'investissement et le capital, l'accélération et la flexibilité, la lutte contre le changement climatique et ce qu'il a appelé le «changement culturel».
 
Il a promis 15 milliards d'euros au cours des cinq prochaines années pour la formation des travailleurs. Il a appelé à accorder une attention particulière à l'éducation des femmes, non seulement en France mais dans le monde entier, notant que les femmes représentent les deux tiers des plus de 750 millions de personnes qui ne possèdent pas les compétences de base en lecture et en écriture.
 
Sous la rubrique investissement et capital, Le Président Macron a souligné les réductions des taux d'imposition des sociétés et les remboursements d'impôt sur les plus-values, mesures qui, selon lui, ont accéléré le redressement de la France et "renforcé l'attractivité de la France".
 
Le Président Macron définit l'accélération et la flexibilité pour réaligner la France sur l'Allemagne et l'Europe du Nord, passant des «règles définies par la loi» aux règles «définies par consensus» et en réduisant les coûts liés à l'énergie, au logement et au transport rendre l'économie française plus réactive.
 
Le Président français a déclaré qu'il "ferait de la France un modèle dans la lutte contre le changement climatique" son quatrième pilier, et a annoncé son intention de fermer toutes les centrales électriques au charbon en France d'ici 2021.
 
Photo: Le Président français Emmanuel Macron intervenant lors de la Session "Discours spécial d'Emmanuel Macron, Président de la France" à l'Assemblée Générale 2018 du Forum Economique Mondial à Davos, le 24 janvier 2018. (credits: World Economic Forum / Manuel Lopez / Flickr Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 2.0 Generic (CC BY-NC-SA 2.0))

 

Attribuant le penchant de la France pour les règlements, les lois et les taxes à quelque chose enraciné dans la culture française, Le Président Macron a déclaré qu'au cours des six derniers mois, son administration a travaillé "comme un fou" pour réduire le nombre de règlements. Il a souligné l'importance de la visibilité pour garantir la prévisibilité et donc la stabilité. La France, a-t-il dit, est une "nation d'entrepreneurs", mais les normes culturelles font obstacle à l'esprit d'entreprise.
 
Il a souligné qu'avec son programme de réformes, "la France est de retour, retour au cœur de l'Europe. Parce que nous n'aurons jamais de succès français sans succès européen. Toutes ces initiatives et réformes ont une contrepartie naturelle, qui est la stratégie européenne."
 
Source: Le Forum économique mondial
 

 

Commentaires

Pas de commentaire à afficher.