Appel à propositions de l'UE: Exploitation de mégadonnées pour la détection précoce des menaces de maladies infectieuses dues au changement climatique et à d'autres facteurs

Les propositions doivent pouvoir démontrer la faisabilité d'une telle extraction de données étendue aux fins décrites ci-dessus, ainsi que de sa valeur ajoutée au niveau européen. Les outils et services analytiques prêts à l'emploi mis au point devraient être fondés sur une évaluation des besoins des utilisateurs finals potentiels dans les États membres et au niveau européen. et doit rester disponible pour un usage public à la fin du projet à un coût raisonnable.
Fin du dépôt des candidatures

Il est prévu que les propositions développent:

  • la technologie permettant la mise en commun, l'accès, l'analyse et le partage des données pertinentes, y compris le séquençage de la prochaine génération;
  • les méthodes innovantes de bio-informatique et de modélisation permettant la modélisation et la cartographie des risques;
  • et les outils d'analyse pour l'alerte précoce, l'évaluation des risques et la surveillance des menaces (ré) émergentes en matière de maladies infectieuses.

Les propositions doivent pouvoir démontrer la faisabilité d'une telle extraction de données étendue aux fins décrites ci-dessus, ainsi que de sa valeur ajoutée au niveau européen. Les outils et services analytiques prêts à l'emploi mis au point devraient être fondés sur une évaluation des besoins des utilisateurs finals potentiels dans les États membres et au niveau européen. et doit rester disponible pour un usage public à la fin du projet à un coût raisonnable.

Les propositions doivent être transdisciplinaires et assurer une approche One Health intégrée en associant des données provenant d'un large éventail de sources pertinentes en fonction de la menace de maladie infectieuse. Celles-ci peuvent inclure la surveillance de la santé humaine (services de santé communautaires, hospitaliers ou de laboratoire) et animale, registres de santé, données génomiques microbiennes et virales (y compris le séquençage de prochaine génération), données sur la résistance aux agents pathogènes, cartographie des vecteurs, données climatiques et environnementales ainsi que des données sociales corrélatives de la maladie; les différences éventuelles de sexe et / ou de genre doivent être prises en compte. Des solutions pour combler les lacunes dans les données existantes (remédier à la fois au manque de qualité et de quantité) devraient être proposées.

Les solutions d'interopérabilité entre différentes sources de données devraient être abordées et intégrées. Les données de qualité contrôlée doivent être partagées conformément aux concepts généraux des principes de FAIR. L'utilisation de protocoles harmonisés en collaboration avec d'autres acteurs est recommandée à cette fin. Des mécanismes réglementaires et de gouvernance appropriés doivent être prévus, en tenant compte des différents besoins en partage de données, ainsi que des aspects relatifs à la confidentialité et à la sécurité des données pour les différents types de parties prenantes fournissant et analysant des données. La technologie et les outils développés doivent être fonctionnels en dehors des épidémies (c'est-à-dire en "temps de paix"), de sorte que toutes les parties prenantes impliquées en développent une utilisation courante. Dans le même temps, une flexibilité est nécessaire pour permettre une adaptation aux différents contextes et situations d’épidémie. La proposition doit prévoir, en cas d'urgences de santé publique, un accès ouvert aux données au moment où elles sont générées ou au plus tard un mois après, sous réserve des garanties nécessaires à la protection des participants à la recherche et des patients, conformément aux options correspondantes de l'article 29.3 de la convention de subvention type.

L'utilisation de technologies informatiques avancées telles que l'informatique haute performance ou les données de géolocalisation  est envisagée. L'utilisation d'infrastructures (électroniques) de recherche en santé en Europe, telles que celles incluses dans CORBEL, est encouragée le cas échéant. La ou les propositions retenues devraient prévoir de consulter les utilisateurs finals aux niveaux national (par exemple, les instituts de santé publique) et européen (par exemple, ECDC, EFSA) aux étapes clés du calendrier du projet. Si plus d'une proposition est sélectionnée, ils doivent collaborer. En outre, une coordination sera nécessaire avec la proposition sélectionnée dans le cadre de l'appel Horizon 2020, thème SFS-36-2017, sur l'établissement d'un programme commun européen pour une seule santé (One Health).

La Commission estime que les propositions demandant une contribution de l'UE de 12 à 15 millions d'euros permettraient de relever correctement ce défi spécifique. Néanmoins, cela n’empêche pas la soumission et la sélection de propositions demandant d’autres montants.

Impacts attendus:

  • Renforcement de la capacité de l'UE à faire face aux menaces résultant de (nouvelles) maladies infectieuses émergentes, en mettant à disposition la technologie et les outils appropriés pour la modélisation des risques et la détection précoce des menaces, afin de soutenir une réponse appropriée en matière de santé publique.
  • Contribution au plan d'action européen One Health contre la résistance aux antimicrobiens.
  • Contribution à la transformation numérique de la santé et des soins de santé dans le contexte du marché unique numérique de l'UE.
  • Contribution à la réalisation de l'objectif de développement durable (ODD) 3 et plus particulièrement des objectifs concernant 1) la lutte contre les épidémies et 2) le renforcement des capacités d'alerte rapide et de réponse aux risques pour la santé. Contribution à la réalisation de l'ODD 13 et plus particulièrement des objectifs concernant 1) l'intégration des mesures relatives au changement climatique dans les politiques, stratégies et planification nationales et 2) l'amélioration de l'éducation, de la sensibilisation et des capacités humaines et institutionnelles en matière d'adaptation au changement climatique, de réduction des impacts et d'alerte rapide.
Date limite de soumission des dossiers (en anglais): 16 avril 2019 17:00:00 (Heure de bruxelles)
 
Traduction non officielle
 
Source: La Commission européenne

Photo d'illustration: Bactérie salmonelle (CC0 Creative Commons from Pixabay.com)

Plus d'info

Si votre organisation publie un appel à propositions, un appel à projets ou un appel à candidatures pour les startups, les entrepreneurs ou les chercheurs, nous serons heureux de le publier gratuitement sur notre site web. Nous partagerons aussi votre appel sur les médias sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, PInterest, Tumblr, Instagram).
Merci de déposer vos fichiers pdf et/ou votre lien URL sur notre WhatsApp +85577778919 ou par courriel à info@adalidda.com


Merci
L'équipe Adalidda

Commentaires

Pas de commentaire à afficher.