L’Australie émerge comme innovateur de premier plan pour Agriculture 4.0

Investisseurs et chercheurs se tournent vers l’Australie pour développer les technologies agricoles et alimentaires du futur.

21 février 2019 - SYDNEY--(BUSINESS WIRE)

La longue et remarquable histoire de la recherche agricole en Australie renforce la position de ce pays comme plaque tournante mondiale des technologies agricoles et alimentaires.

Tirant parti des avantages que sont la diversité de ses climats et écosystèmes, un environnement commercial stable et favorable, et sa connectivité avec les marchés asiatiques en croissance rapide, l’Australie est en train de devenir un moteur de l’innovation agtech et foodtech .

Le projet « Australia for Agriculture 4.0 » (L’Australie pour l’agriculture 4.0), une nouvelle initiative de l’agence Austrade pour la promotion du commerce et des investissements, va s’appuyer sur l’impressionnant bilan du pays en matière d’innovation agricole, pour faciliter les investissements étrangers, les exportations et la collaboration dans les secteurs aussi bien agtech que foodtech.

L’initiative vise à faire de l’Australie un centre mondial d’innovation agricole et alimentaire. Elle mettra en valeur les capacités agricoles et alimentaires de l’Australie, et soulignera ses avancées technologiques uniques, son excellence en matière de recherche, sa grande expertise en matière d’innovation, ainsi que le solide soutien du gouvernement et des canaux d’exportation établis.

Austrade a mis au point une nouvelle plateforme numérique, lancée aujourd’hui au salon evokeAG. Cette solution va propager les capacités et orientations technologiques du secteur agroalimentaire australien, et favoriser les relations des investisseurs, exportateurs et partenaires de recherche avec le gouvernement australien, le secteur privé, les experts universitaires et les autres parties prenantes du secteur.

Le nouveau salon evokeAG expose les technologies agroalimentaires destinées aux secteurs de l’alimentation et de l’agriculture. Organisé à Melbourne, en Australie, l’événement permet aux agriculteurs, innovateurs et investisseurs australiens et étrangers de partager et d’explorer de nouvelles orientations pour la prochaine génération de produits alimentaires et agricoles.

Dans le cadre du salon evokeAG, Austrade accueille plus de 70 délégués pour une mission nationale d’une semaine. Cette mission les conduira dans le Territoire de la Capitale australienne, en Nouvelle-Galles du Sud, dans le Queensland, en Tasmanie et à Victoria, où les délégués visiteront des sites et pourront rencontrer d’importantes startups australiennes du secteur agroalimentaire, des entrepreneurs prospères, des entreprises, des organisations de recherche et des organismes gouvernementaux.

« L’Australie peut devenir un puissant moteur des technologies agroalimentaires, et nous voulons aider le secteur à atteindre son plein potentiel », a déclaré Simon Birmingham, ministre du Commerce, du Tourisme et de l’Investissement.

« Nos agriculteurs sont parmi les plus innovants au monde, mais nous avons pris du retard en termes de commercialisation de nos technologies alimentaires et agricoles. Cette initiative incite les investisseurs à se rapprocher des agriculteurs australiens et des nouvelles sociétés agtech. Elle vise aussi à créer davantage d’opportunités de collaboration en matière de recherche et développement. »

Le gouvernement australien investit plus de 600 millions AUD par an dans la recherche et le développement agricoles, et soutient une initiative de la National Farmers’ Federation (Fédération nationale des agriculteurs) visant à faire de l’agriculture australienne une industrie pesant 100 milliards AUD d’ici 2030.

« Les agriculteurs et producteurs alimentaires australiens sont reconnus mondialement pour leur innovation, car ils utilisent la technologie pour générer une croissance constante de la productivité, mettre au point des produits de meilleure qualité, et développer des entreprises compétitives à l’échelle internationale. Bien que confrontés à certaines des plus rudes conditions environnementales et climatiques de la planète, ils ont fait du pays l’un des cinq plus grands producteurs d’orge, d’avoine, de pois chiches, d’amandes, de bœuf, de moutons et de laine », a déclaré Karen Caston, experte en investissement, principale, Agroalimentaire et Alimentation, chez Austrade.

« Les producteurs agricoles et alimentaires australiens sont également prêts à exploiter des technologies de pointe pour fournir aux marchés d’exportation, des matières premières et des produits traçables de haute qualité. Nos solutions agtech et foodtech suscitent de la curiosité partout dans le monde, et nous constatons l’intérêt croissant des investisseurs et partenaires de recherche étrangers, qui considèrent l’Australie comme un terrain d’expérimentation ou une base régionale pour le développement et l’esprit d’entreprise. »

Les leaders mondiaux de l’agtech et de la foodtech, tels que Cisco et Bosch, choisissent l’Australie comme base pour renforcer leur activité d’innovation.

Cisco a investi dans l’agriculture australienne en établissant des centres d’innovation à Perth et à Sydney, deux de seulement dix centres d’innovation du réseau mondial de Cisco. Tirant parti de la vigueur de l’industrie agricole du pays, Cisco Australia expérimente actuellement une nouvelle innovation agtech.

La Farm Decision Platform (plateforme de décision agricole) est actuellement testée en Nouvelle-Galles du Sud et à Victoria pour fournir aux agriculteurs des données en temps réel sur leurs propriétés. Fournissant une connectivité sécurisée sur site et sur de longues distances, la plateforme prend en charge n’importe quel(le) application/capteur tiers. Les partenaires industriels peuvent héberger leurs applications et leurs capteurs sur la plateforme. L’objectif de Cisco est d’offrir cette solution à ses partenaires agtech en la déployant à l’échelle mondiale.

Kevin Bloch, directeur technique de Cisco Australia, a confié que la décision prise par Cisco d’investir dans l’innovation agricole en Australie avait été motivée par une communauté agtech collaborative, l’attitude déterminée des agriculteurs australiens et leur approche positive face aux problèmes.

« La superficie relativement vaste de l’Australie, sa connaissance approfondie de l’alimentation et de l’agriculture, son approche positive face aux problèmes, et le soutien du gouvernement envers la collaboration ont créé un environnement propice au développement de nouvelles innovations », a déclaré M. Bloch. « Il s’agit d’un espace collaboratif où les “techniciens” et les “utilisateurs” (producteurs et agronomes) peuvent s’associer pour créer des solutions pertinentes et solides. Nous avons trouvé des solutions ici en Australie. »

« Bosch investit en Australie en tant que pôle de développement Agriculture 4.0, pour trois raisons principales : son riche héritage en tant l’un des principaux producteurs mondiaux de produits agricoles de base ; la pertinence de sa recherche agricole et de ses capacités scientifiques ; et la volonté de l’industrie alimentaire et agricole d’essayer et d’adopter de nouvelles solutions », a ajouté Gavin Smith, président de Bosch Australia.

« Nos investissements et nos partenariats avec des institutions australiennes témoignent des atouts dont dispose l’Australie, en matière de technologies qui déclencheront la prochaine révolution dans l’agriculture. »

Source: La Commission australienne du commerce et des investissements (Austrade)

Photo d'illustration: Drone agricole (CC0 Creative Commons from Pixabay.com)

Plus d'info

Commentaires

Pas de commentaire à afficher.

Les articles dans les mêmes catégories

Appel à propositions: Concours de la vision robotique - La détection probabiliste d'objets

Notre premier thème consiste à détecter les objets dans des données vidéo issues de simulations haute fidélité. La nouveauté de ce défi réside dans le fait que les participants sont récompensés pour avoir fourni des estimations précises de l'incertitude spatiale et sémantique pour chaque détection utilisant des boîtes de démarcation probabilistes.
Date limite de dépôt des candidatures dans 2 mois

Appel à projets: Solutions concrètes et innovantes pour une meilleure organisation du monde

Le Forum de Paris sur la Paix appelle toutes les organisations qui le souhaitent à proposer leurs solutions concrètes et innovantes face aux défis mondiaux et à les présenter lors de la deuxième édition de son événement annuel.
Date limite de dépôt des candidatures dans 2 mois

NVIDIA annonce le lancement de Jetson Nano son tout petit ordinateur IA NVIDIA CUDA-X

NVIDIA a annoncé aujourd'hui le lancement de Jetson Nano ™, un ordinateur à intelligence artificielle permettant de créer des millions de systèmes intelligents. Le petit mais puissant ordinateur AI CUDA-X ™ AI offre des performances de calcul de 472 GFLOPS pour l'exécution de charges de travail d'IA modernes. Il consomme très peu d'énergie et ne consomme que 5 watts.

Appel à projets français: Numérique Deep Tech

La thématique « Numérique Deep Tech » du Concours a pour objectif d’identifier et de soutenir des projets présentant des innovations significatives en matière de développement de technologies numériques, tout en offrant de très fortes perspectives de marchés.
Date limite de dépôt des candidatures dans 2 mois

Appel à projets français: Transport et mobilité durable

Le Concours vise les projets permettant de développer des produits, procédés ou services correspondant aux enjeux de politiques publiques suivants : Véhicules autonomes et véhicules connectés, Nouvelles générations de véhicules, Favoriser les expérimentations et l’usage des technologies du numérique dans la mise en œuvre des nouvelles mobilités pour les personnes et les marchandises.
Date limite de dépôt des candidatures dans 2 mois

Appel à propositions de l'UE: Le projet TRA VISIONS 2020 - Compétition pour les jeunes chercheurs

Le projet TRA VISIONS 2020, financé par la Commission européenne, invite les jeunes chercheurs (étudiants) et chercheurs confirmés à présenter des concepts innovants sur les enjeux futurs dans le domaine du transport : améliorer le système efficace et durable de transport et de mobilité des personnes et des marchandises.
Date limite de dépôt des candidatures dans 3 mois

Appel à projets: PoweredByTF 2.0 Challenge!

Utilisez notre version alpha de TensorFlow 2.0 pour créer quelque chose d'intéressant: créer un modèle, une application mobile ou Web, une installation artistique ou autre chose! Le ciel est la limite - et la créativité est encouragée. Nous sommes ravis de voir ce que vous construisez!
Date limite de dépôt des candidatures dans un mois

Appel à propositions: Open Technology Fund pour l'infrastructure de base destiné à renforcer la liberté de l'internet, la sécurité numérique et le bon fonctionnement de l'internet

Open Technology Fund a annoncé la création d’un fonds d’infrastructure de base destiné à soutenir les technologies, infrastructures et communautés «constitutives» sur lesquelles reposent les outils de sécurité numérique et de contournement renforçant la liberté, la sécurité numérique et le bon fonctionnement de l'internet.
Date limite de dépôt des candidatures dans un mois

Appel à propositions de l'UE: Sécurité numérique, confidentialité et protection des données à caractère personnel dans le transport multimodal

Dans les secteurs / domaines verticaux critiques, les technologies de cybersécurité déployées dans plusieurs domaines d’application doivent être alignées sur les besoins spécifiques du domaine, en faisant le lien entre la demande et l’offre de telles cyber technologies. Dans le contexte d'une numérisation accrue et d'une complexité croissante des cyberattaques, certains secteurs / sous-secteurs ont été identifiés comme critiques du point de vue des besoins en matière de cybersécurité dans la directive NIS: énergie (électricité, pétrole, gaz), transport ( transport aérien, transport ferroviaire, transport par eau, transport routier), banque, infrastructures des marchés financiers, secteur de la santé (établissements de soins de santé, y compris les hôpitaux et les cliniques privées), distribution et approvisionnement en eau potable et infrastructure numérique. Ces secteurs sont des clients importants des solutions de cybersécurité. Il est donc primordial de faciliter la participation des utilisateurs finaux à la définition et à la définition d'exigences communes spécifiques à chaque secteur en matière de sécurité numérique, de confidentialité et de protection des données à caractère personnel. Construire la sécurité, la confidentialité et la protection des données à caractère personnel dès la conception et par défaut, des principes et des normes doivent être clairement définis pour protéger les infrastructures critiques de ces secteurs et garantir l'intégrité et la confidentialité des données à caractère personnel.
Date limite de dépôt des candidatures dans 5 mois

Identifier les produits véritablement biologiques grâce à de nouvelles techniques

Une initiative financée par l’UE a élaboré des techniques analytiques pour déterminer l’authenticité des produits biologiques suite à la croissance spectaculaire du secteur des aliments biologiques.