Le défi consiste à exploiter pleinement le potentiel de l'IA dans l'économie et la société. S'appuyant notamment sur les atouts scientifiques et technologiques de l'Europe sur le terrain, les activités soutenues devraient renforcer la compétitivité industrielle dans tous les secteurs, y compris pour les PME et les industries non technologiques, et contribuer à relever les défis de société (vieillissement, transports, égalité des sexes, par exemple). L'ambition est de mettre les technologies et les ressources de l'IA à la portée des intégrateurs et des innovateurs de tous les secteurs et de dialoguer activement avec une large communauté d'utilisateurs afin de favoriser l'adoption de l'IA, via des expériences de cas d'utilisation.

Plateforme d'IA sur demande: consolidation et exploitation

Thèmatique

Cette rubrique s'appuie sur la plate-forme d'IA-à-la-demande financée dans ICT26-2018-20, un point d'accès de référence rassemblant et fournissant un accès aux connaissances, algorithmes et outils liés à l'IA, ainsi qu'à un accès aux infrastructures, équipements et ressources de données associés, offrant des experts assistent également les utilisateurs potentiels de l'IA afin de faciliter l'intégration de l'IA dans les applications, ce qui en fait une solution attrayante pour les utilisateurs, en particulier ceux issus de secteurs non technologiques.

Cette activité vise à consolider l'écosystème en faisant participer une communauté d'utilisateurs plus large, en particulier du secteur non technologique, et en renforçant la couche de services de la plate-forme. À ce stade, il sera particulièrement important d'affiner les mécanismes pour assurer la durabilité à long terme de la plateforme. La plate-forme devrait fournir une bonne couverture européenne, à la fois en termes d'origine des ressources mises à disposition sur la plate-forme, mais également en termes d'utilisateurs de la plate-forme, en s'assurant que ses ressources sont disponibles partout en Europe.

Les objectifs

  • Renforcer la couche de services de la plate-forme d'IA sur demande, financée dans ICT26-2018-20, afin de faciliter l'utilisation et l'utilisation des ressources de la plate-forme.
  • Atteindre de nouveaux domaines d'utilisateurs et renforcer l'utilisation de la plate-forme par le biais de cas d'utilisation et d'expériences à petite échelle. Cette tâche nécessitera un soutien financier à des tiers, conformément aux conditions énoncées dans la partie K des annexes générales. Un financement minimum de 2 millions d'euros devrait lui être consacré, avec des fonds compris entre 50 000 et 200 000 euros (un montant supérieur à 60 000 euros [1] devrait être justifié, par exemple en raison de la nécessité de recourir à du matériel ou à une infrastructure onéreuse). Le processus de sélection doit prioriser les projets en maximisant l'impact de la plate-forme et en démontrant les avantages de l'intelligence artificielle dans les produits, processus ou services. Une attention particulière sera accordée aux PME et au secteur des technologies de pointe, qui peuvent tirer le meilleur parti du soutien offert par la plate-forme. Les projets sélectionnés doivent également couvrir un large éventail de secteurs d'application, afin de démontrer la polyvalence et l'évolutivité de l'offre de plate-forme.

Les propositions garantiront la continuité du projet sélectionné dans ICT26-2018-20, en ayant accès à toutes les connaissances et à toutes les offres nécessaires pour l'exploiter pleinement et pouvoir en tirer parti. Les améliorations résultant des projets sélectionnés devraient être mises à disposition et ouvertes à la communauté via la plateforme, afin de permettre une exploitation totale, ainsi que des développements ultérieurs par des entités extérieures aux consortiums, en s'appuyant sur ces résultats.

La Commission considère que les propositions demandant une contribution de l'UE d'un montant maximal de 5 millions d'euros permettraient de traiter correctement ce domaine. Néanmoins, cela n’empêche pas la soumission et la sélection de propositions demandant d’autres montants.

Les impacts attendus

  • Enrichir et optimiser l'offre de service de plate-forme d'IA sur demande et renforcer sa durabilité
  • Stimuler le déploiement de solutions et de services basés sur l'IA, permettant à une communauté d'utilisateurs plus large de récolter les avantages économiques de l'IA, en particulier les PME et les secteurs non technologiques

[1] Dans la limite de 200 000 euros.

Date limite pour soumettre votre proposition (en anglais): 22 avril 2020 à 17h00 heure de Bruxelles
 
Traduction non officielle
 
Source: La Commission européenne

L'équipe d'IBM Research développe actuellement Hypertaste, une langue électronique assistée par l'IA inspirée par la façon dont les êtres humains goûtent les choses. (crédits: IBM Research / Flickr Creative Commons Attribution - Pas de Modification 2.0 Générique (CC BY-ND 2.0))

Photo d'illustration: L'équipe d'IBM Research développe actuellement Hypertaste, une langue électronique assistée par l'IA inspirée par la façon dont les êtres humains goûtent les choses. (crédits: IBM Research / Flickr Creative Commons Attribution - Pas de Modification 2.0 Générique (CC BY-ND 2.0))

    
Read more

Si votre organisation publie un appel à propositions, un appel à projets ou un appel à candidatures pour les startups, les entrepreneurs ou les chercheurs, nous serons heureux de le publier gratuitement sur notre site web. Nous partagerons aussi votre appel sur les médias sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, PInterest, Tumblr, Instagram). Merci de déposer vos fichiers pdf et/ou votre lien URL sur notre WhatsApp +85577778919 ou par courriel à info@adalidda.com

Merci
L'équipe Adalidda

Comments

No comments to display.