« Space’ibles », L’observatoire de prospective spatiale du CNES

Smart Cities, changement climatique, boom des applications, le spatial investit tous les territoires et de plus en plus de secteurs sont demandeurs de solutions spatiales pour des besoins sociétaux. C’est cette interpénétration, cette fertilisation croisée que le CNES se propose d’étudier à long terme pour consolider la position de la France en tant que deuxième puissance spatiale mondiale.
il y a un an

NewSpace, SmartSpace, FastSpace, GAFA, nouveaux venus, capital-risque, start-ups, le domaine spatial est en pleine ébullition. Après 50 ans de développement institutionnel, l’espace fait face à une arrivée massive d’investisseurs privés dans des secteurs habituellement régaliens. Après les télécommunications, c’est au tour de l’observation de la Terre d’entamer sa révolution économique.

Ce nouvel équilibre qui est en train de se façonner, demande une prospective scientifique et technique pluridisciplinaire et c’est pourquoi le CNES, lors d’une journée mobilisant plus de 50 intervenants venus de tous horizons, a créé « Space’ibles », un observatoire de prospective spatiale pour étudier le champ des possibles. Le CNES et ses partenaires se dotent ainsi d’un moyen supplémentaire pour partager leur compréhension des évolutions en cours et à venir et bâtir ainsi des visions communes des futurs possibles du domaine spatial.

Smart Cities, changement climatique, boom des applications, le spatial investit tous les territoires et de plus en plus de secteurs sont demandeurs de solutions spatiales pour des besoins sociétaux. C’est cette interpénétration, cette fertilisation croisée que le CNES se propose d’étudier à long terme pour consolider la position de la France en tant que deuxième puissance spatiale mondiale. En ouvrant la réflexion à l’avancée de technologies qui sont en dehors du périmètre classique de l’espace, comme l’intelligence artificielle, les nanotechnologies, les biotechnologies ou les nouvelles énergies, le CNES anticipe les décisions qui façonneront l’avenir pour les rendre « Space’ibles ».

Partageant le constat que les évolutions les plus marquantes sont susceptibles de venir d’autres secteurs où elles se déploient déjà, le CNES et les acteurs de l’écosystème spatial ont souhaité ouvrir le dialogue à des organismes de transport, de la santé, des assurances, de l’énergie, de l’agriculture, des think-tanks de prospective et de géopolitique, mais aussi des sciences humaines et sociales, des anthropologues et des auteurs de science-fiction. Cette interpénétration du spatial et des autres secteurs avides des technologies spatiales permettra d’accélérer la mise en œuvre d’applications spatiales.

Cette accélération technologique ne touche pas seulement les infrastructures spatiales classiques. Après le développement d’une économie de l’espace pour la Terre, une nouvelle économie de l’espace dans l’espace pourrait bientôt émerger. Demain, sera-t-il envisageable de voir fleurir des dépôts de carburant dans l’espace, des stations de cases à équipements de rechange, des usines de recyclage de modules ou de matériaux, des installations de fabrication additive de modules ou de vaisseaux spatiaux ?

L’ensemble pose de nombreuses questions juridiques et éthiques. Comment vivre et produire dans l’espace, tout en s’assurant un développement durable de l’espace et des ressources spatiales ? Faut-il mettre tant d’efforts techniques, scientifiques et financiers, à quitter notre planète ? Face à ces interrogations, il est plus que jamais nécessaire de comprendre les changements à l’œuvre et d’anticiper leurs possibles impacts sur les grands équilibres de l’écosystème spatial. Tel est l’enjeu de « Space’ibles ».

Source: CNES

Photo d'illustration: À l'aide des données radar de la mission Copernicus Sentinel-1, on peut évaluer les zones de culture du riz dans l'État indien du Tamil Nadu. Les couleurs bleu clair à magenta représentent les champs cultivés et le vert clair à vert foncé représente les forêts. Copyright contains modified Copernicus Sentinel data (2016), processed by RIICE/TNAU. Crédit: ESA.

Commentaires

Pas de commentaire à afficher.

Les articles dans les mêmes catégories

Appel à propositions de l'UE: Programme d'accélération RobotUnion pour les startups et les PME robotiques européennes

Le projet idéal que recherche RobotUnion est à la fois révolutionnaire et novateur, dépassant les règles de l'art et se différenciant quelque peu de ses concurrents. Les projets idéaux recherchent également des investissements supplémentaires pour développer leurs activités à l'échelle mondiale.
Date limite de dépôt des candidatures dans 2 mois

L’Australie émerge comme innovateur de premier plan pour Agriculture 4.0

Investisseurs et chercheurs se tournent vers l’Australie pour développer les technologies agricoles et alimentaires du futur.

Appel à propositions de l'UE: Identification et signature électronique

La plate-forme de services de base d'eID (identification électronique) continuera à fournir un soutien aux États membres aux niveaux technique et opérationnel. Cette assistance comprendra une assistance technique et des conseils, y compris la maintenance de la mise en œuvre de référence, ainsi que l’appui à une adoption plus large de la carte d'identité électronique. Outre le soutien fourni dans les GT précédents, l'assistance sera étendue au fonctionnement des nœuds d'interopérabilité eIDAS après l'entrée en vigueur de la reconnaissance mutuelle eID en septembre 2018, ainsi qu'à la résolution des problèmes de mise en œuvre découlant de cette reconnaissance mutuelle. (tels que les problèmes de correspondance d'identité). L’aide à l’intégration de nouveaux domaines sera poursuivie, l’accent étant mis sur la réutilisation de l’eID dans les environnements mobiles.
Date limite de dépôt des candidatures dans 3 mois

Appel à propositions de l'UE: Traduction automatisée

En 2019, les principaux objectifs sont de soutenir la collecte d’outils et de ressources linguistiques dans des domaines spécifiques et pour les langues sous-financées, ainsi que de stimuler l’intégration et l’adoption des services de CEF AT.
Date limite de dépôt des candidatures dans 3 mois

Appel à candidatures: Prix de la Fondation BBVA - Frontiers of Knowledge 2019

Les candidatures sont ouvertes pour les prix 2019 de la Fondation BBVA, Frontiers of Knowledge, qui reconnaissent des contributions fondamentales dans un large éventail de domaines des connaissances scientifiques, de la technologie, des sciences humaines et de la création artistique.
Date limite de dépôt des candidatures dans 4 mois

Appel à projets français: Ecophyto - Maturation: Solutions innovantes et durables pour contribuer à la réduction de l’utilisation de produits phytosanitaires en agriculture

Cet appel vise à soutenir le développement de produits, technologies ou services permettant d’atteindre un niveau de maturité technologique supérieur ou égal à 5, afin de proposer des solutions innovantes et durables pour contribuer à la réduction de l’utilisation de produits phytosanitaires en agriculture.
Date limite de dépôt des candidatures dans 3 mois

Appel à projets français: Recherche, développement et innovation sur les échouages d’algues sargasses

Cet appel à projets a pour objectif d’enrichir les connaissances sur les causes de ces échouages massifs de sargasses et de proposer des solutions pour gérer ces crises qui affectent plus particulièrement les îles du bassin caribéen.
Date limite de dépôt des candidatures dans 3 mois

Appel à projets: Invente l'Emballage du Futur !

Qu'il s'agisse de boîtes de conserve de poissons, d'aliments pour animaux domestiques, de préparations pour nourrissons, de café...l'acier représente près de 20% des matériaux d'emballage rigide utilisés pour les principales catégories de produits alimentaires.
Date limite de dépôt des candidatures dans un mois

Appel à Projets: Conservation de la biodiversité et Lutte contre le changement climatique en Afrique de l’Ouest et Centrale

Le PPI 5 a comme objectif principal de renforcer la contribution de la société civile d’Afrique de l’Ouest et Centrale à la conservation de la biodiversité et à la lutte contre le changement climatique à travers le financement de projets locaux.
Date limite de dépôt des candidatures dans un mois

Appel à propositions de l'UE: Prix ​​Horizon EIC pour technologie de pointe abordable pour l'aide humanitaire

Les solutions doivent être développées selon une approche d'innovation frugale, et doivent être novatrices et basées sur des technologies et des services avancés, démontrant la valeur ajoutée et le potentiel d'une ou plusieurs technologies avancées (pas seulement limité aux technologies de l'information et de la communication). Testées et éprouvées dans la distribution de l'aide humanitaire, ces solutions doivent être sûres, évolutives, durables en termes de ressources, réplicables et utilisables dans d'autres contextes.
Date limite de dépôt des candidatures dans un an
il y a 3 jours