Planification et perspectives pour les énergies renouvelables en Afrique de l’Ouest

Les énergies renouvelables à faible coût, en particulier celles produites à partir d’installations solaires photovoltaïques (PV), jouent un rôle de plus en plus important dans l’offre d’électricité en Afrique de l’Ouest. Ce rapport présente trois grands scénarios pour la croissance des énergies renouvelables dans les systèmes d’énergie de la région, notamment en ce qui concerne les principaux objectifs nationaux et régionaux.

Éditeur: IRENA

Résumé

Les énergies renouvelables à faible coût, en particulier celles produites à partir d’installations solaires photovoltaïques (PV), jouent un rôle de plus en plus important dans l’offre d’électricité en Afrique de l’Ouest. Ce rapport présente trois grands scénarios pour la croissance des énergies renouvelables dans les systèmes d’énergie de la région, notamment en ce qui concerne les principaux objectifs nationaux et régionaux.

Si la coordination régionale est essentielle pour stimuler la transmission transfrontière et atteindre le bouquet énergétique optimal, ce sont les objectifs nationaux qui pourraient générer les plus grandes parts de nouvelles capacités en vue de la production d’énergies renouvelables. Le rapport souligne l’importance de disposer d’un processus régulier et reposant sur des informations fiables pour constamment actualiser les objectifs à chacun des niveaux.

La région doit faire face à des enjeux de taille en matière d’accès à l’énergie et de sécurité énergétique. Les pays de l’Afrique de l’Ouest ont toutefois de plus en plus harmonisé leurs différents plans et politiques afin de tirer parti du considérable potentiel de la région en matière d’énergies renouvelables, avec l’aide de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui leur a fourni un cadre de coordination clé.

Ce rapport de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), tout en se fondant sur des évaluations antérieures, tient compte des dernières évolutions du secteur dynamique de l’énergie dans la région. L’IRENA a réalisé sa première évaluation des perspectives pour la production d’énergies renouvelables dans les pays continentaux de la CEDEAO en 2013.

Fondée sur une application actualisée du modèle de test de planification de système pour l’Afrique de l’Ouest (SPLAT-W) de l’IRENA, l’étude de 2018 conclut que la capacité énergétique provenant d’énergies renouvelables pourrait potentiellement atteindre près de 65 % de pic de charge d’ici à 2030 en Afrique de l’Ouest.

Le rapport actualisé s’inspire également de discussions et de contributions intervenues au cours de sessions de formation sur SPLAT-W qui se sont déroulées à Dakar (Sénégal) en 2015 et en 2016. Ces deux sessions faisaient partie d’un programme de renforcement des capacités d’une durée de six mois organisé par l’IRENA et le Centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique de la CEDEAO (CEREEC), en collaboration avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Parmi les participants aux sessions figuraient des experts des bureaux de planification de ministères, d’entreprises de service public de distribution d’électricité et d’agences spécialisées de dix pays membres de la CEDEAO. L’IRENA remercie ces experts pour avoir autorisé l’utilisation de leurs modèles nationaux dans la présente analyse régionale.

Photo d'illustration: Une centrale solaire photovoltaïque de 8,5 mégawatts (MW) au village de jeunes Agahozo-Shalom, au Rwanda. (credits: USAID / Power Africa / Flickr Creative Commons Attribution-NonCommercial 2.0 Generic (CC BY-NC 2.0))

Plus d'info

Commentaires

Pas de commentaire à afficher.

Les articles dans les mêmes catégories

Appel à projets français: Agriculture et Alimentation de demain

L'appel à projets "Agriculture et Alimentation de demain" a été lancé par France Agrimer, en collaboration avec l'Ademe et BPI France.
Date limite de dépôt des candidatures dans un an

Appel à Candidatures: Expo 2020 Dubai - Programme de subventions pour vos projets d'innovation

Le programme de subventions à l'innovation d'Expo Live octroiera des fonds d'injection allant jusqu'à 100 000 USD pour soutenir la croissance d'entreprises sociales, de startups et de projets locaux du monde entier dont les solutions génèrent une valeur sociale et s'inscrivent dans les sous-thèmes de Durabilité.
Date limite de dépôt des candidatures dans 20 jours

Bpifrance et France Biotech s’associent pour lancer un Observatoire du transfert de technologies, dédié à l’industrie de la Santé

Bpifrance qui déploiera son grand plan Deeptech dès janvier 2019, dans le prolongement de la création par le Gouvernement du Fonds pour l’Innovation, et France Biotech, l’association des entrepreneurs en sciences de la vie, lancent un Observatoire du transfert des technologies dédié au secteur des innovations en santé.

Appel à Candidatures: Le programme de résidence sur l'intelligence artificielle de FacebookAppel à Candidatures: Le programme de résidence sur l'intelligence artificielle de Facebook

Le programme de résidence en intelligence artificielle (IA) est un poste de formation en recherche d'un an conçu pour vous donner une expérience pratique de la recherche en apprentissage automatique dans des groupes Facebook sur l'IA.
Date limite de dépôt des candidatures dans 2 mois

Appel à Candidatures: Programme d'accélération PeaceTech 2019

PeaceTech Accelerator est un programme de huit semaines offrant un mentorat intensif et une formation axée sur la technologie cloud. L'objectif du programme est d'aider les startups talentueuses et les organisations à but non lucratif à se développer rapidement et durablement.
Date limite de dépôt des candidatures dans un mois

Appel à projets français: Investissements d’Avenir - Économie circulaire et valorisation des déchets

L’AAP a pour objectif de développer des innovations technologiques et / ou organisationnelles et des solutions industrielles visant, d’une part à améliorer la conception de produits et services économes en ressources et moins impactant pour l’environnement (par exemple, projet d’écoconception, de réutilisation-réemploi), dont ceux générant un changement de modèle économique (de la vente de biens vers la vente d’un usage) ; d’autre part à lever les freins au recyclage et à la valorisation, y compris énergétique, de déchets contribuant ainsi à la transition vers une économie plus circulaire.
Date limite de dépôt des candidatures dans 6 mois
il y a 5 jours

Appel à projets français: Ecosystèmes de mobilité hydrogène

On désigne par « écosystème de mobilité hydrogène », une zone, un territoire ou un espace géographique donné, sur lequel s’organisent simultanément une logistique de production et de distribution d’hydrogène, ainsi que des usages locaux de véhicules de transport de personnes ou de marchandises.
Date limite de dépôt des candidatures dans un mois

Appel à Projets de l'UE: Applications EGNSS favorisant une mobilité verte, sûre et intelligente

Le défi spécifique de ce sujet est de développer des applications innovantes basées sur EGNSS. Celles-ci devraient aboutir à des solutions de transport qui répondent aux besoins croissants de personnes et de marchandises tout en améliorant la continuité des services de transport.
Date limite de dépôt des candidatures dans 3 mois

Agricool lève 25 millions d’euros pour que l'agriculture au coeur des villes devient réalité

En 2030, 20% des produits consommés seront issus de l’agriculture urbaine à l’échelle mondiale (contre 5% aujourd’hui). Les équipes d’Agricool ont développé en 3 ans une technologie permettant de produire localement, sainement et de manière plus productive des fruits et légumes dans un espace restreint et maîtrisé, celui des “Cooltainers” (containers maritimes recyclés et transformés en véritable fermes urbaines).

Appel à projets de l'UE: Villes intelligentes et communautés

Des solutions innovantes intégrées pour les quartiers d'énergie positive seront développées et testées et surveillées dans les Lighthouse Cities. Les projets examineront l'interaction et l'intégration entre les bâtiments, les utilisateurs et le système énergétique plus vaste ainsi que les implications d'une électro-mobilité accrue, son impact sur le système énergétique et son intégration dans la planification.
Date limite de dépôt des candidatures dans 2 mois
il y a 7 jours