Planification et perspectives pour les énergies renouvelables en Afrique de l’Ouest

Les énergies renouvelables à faible coût, en particulier celles produites à partir d’installations solaires photovoltaïques (PV), jouent un rôle de plus en plus important dans l’offre d’électricité en Afrique de l’Ouest. Ce rapport présente trois grands scénarios pour la croissance des énergies renouvelables dans les systèmes d’énergie de la région, notamment en ce qui concerne les principaux objectifs nationaux et régionaux.

Éditeur: IRENA

Résumé

Les énergies renouvelables à faible coût, en particulier celles produites à partir d’installations solaires photovoltaïques (PV), jouent un rôle de plus en plus important dans l’offre d’électricité en Afrique de l’Ouest. Ce rapport présente trois grands scénarios pour la croissance des énergies renouvelables dans les systèmes d’énergie de la région, notamment en ce qui concerne les principaux objectifs nationaux et régionaux.

Si la coordination régionale est essentielle pour stimuler la transmission transfrontière et atteindre le bouquet énergétique optimal, ce sont les objectifs nationaux qui pourraient générer les plus grandes parts de nouvelles capacités en vue de la production d’énergies renouvelables. Le rapport souligne l’importance de disposer d’un processus régulier et reposant sur des informations fiables pour constamment actualiser les objectifs à chacun des niveaux.

La région doit faire face à des enjeux de taille en matière d’accès à l’énergie et de sécurité énergétique. Les pays de l’Afrique de l’Ouest ont toutefois de plus en plus harmonisé leurs différents plans et politiques afin de tirer parti du considérable potentiel de la région en matière d’énergies renouvelables, avec l’aide de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui leur a fourni un cadre de coordination clé.

Ce rapport de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), tout en se fondant sur des évaluations antérieures, tient compte des dernières évolutions du secteur dynamique de l’énergie dans la région. L’IRENA a réalisé sa première évaluation des perspectives pour la production d’énergies renouvelables dans les pays continentaux de la CEDEAO en 2013.

Fondée sur une application actualisée du modèle de test de planification de système pour l’Afrique de l’Ouest (SPLAT-W) de l’IRENA, l’étude de 2018 conclut que la capacité énergétique provenant d’énergies renouvelables pourrait potentiellement atteindre près de 65 % de pic de charge d’ici à 2030 en Afrique de l’Ouest.

Le rapport actualisé s’inspire également de discussions et de contributions intervenues au cours de sessions de formation sur SPLAT-W qui se sont déroulées à Dakar (Sénégal) en 2015 et en 2016. Ces deux sessions faisaient partie d’un programme de renforcement des capacités d’une durée de six mois organisé par l’IRENA et le Centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique de la CEDEAO (CEREEC), en collaboration avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Parmi les participants aux sessions figuraient des experts des bureaux de planification de ministères, d’entreprises de service public de distribution d’électricité et d’agences spécialisées de dix pays membres de la CEDEAO. L’IRENA remercie ces experts pour avoir autorisé l’utilisation de leurs modèles nationaux dans la présente analyse régionale.

Photo d'illustration: Une centrale solaire photovoltaïque de 8,5 mégawatts (MW) au village de jeunes Agahozo-Shalom, au Rwanda. (credits: USAID / Power Africa / Flickr Creative Commons Attribution-NonCommercial 2.0 Generic (CC BY-NC 2.0))

Plus d'info

Commentaires

Pas de commentaire à afficher.

Les articles dans les mêmes catégories

Appel à propositions de l'UE: Programme d'accélération RobotUnion pour les startups et les PME robotiques européennes

Le projet idéal que recherche RobotUnion est à la fois révolutionnaire et novateur, dépassant les règles de l'art et se différenciant quelque peu de ses concurrents. Les projets idéaux recherchent également des investissements supplémentaires pour développer leurs activités à l'échelle mondiale.
Date limite de dépôt des candidatures dans 2 mois

L’Australie émerge comme innovateur de premier plan pour Agriculture 4.0

Investisseurs et chercheurs se tournent vers l’Australie pour développer les technologies agricoles et alimentaires du futur.

Appel à propositions de l'UE: Identification et signature électronique

La plate-forme de services de base d'eID (identification électronique) continuera à fournir un soutien aux États membres aux niveaux technique et opérationnel. Cette assistance comprendra une assistance technique et des conseils, y compris la maintenance de la mise en œuvre de référence, ainsi que l’appui à une adoption plus large de la carte d'identité électronique. Outre le soutien fourni dans les GT précédents, l'assistance sera étendue au fonctionnement des nœuds d'interopérabilité eIDAS après l'entrée en vigueur de la reconnaissance mutuelle eID en septembre 2018, ainsi qu'à la résolution des problèmes de mise en œuvre découlant de cette reconnaissance mutuelle. (tels que les problèmes de correspondance d'identité). L’aide à l’intégration de nouveaux domaines sera poursuivie, l’accent étant mis sur la réutilisation de l’eID dans les environnements mobiles.
Date limite de dépôt des candidatures dans 3 mois

Appel à propositions de l'UE: Traduction automatisée

En 2019, les principaux objectifs sont de soutenir la collecte d’outils et de ressources linguistiques dans des domaines spécifiques et pour les langues sous-financées, ainsi que de stimuler l’intégration et l’adoption des services de CEF AT.
Date limite de dépôt des candidatures dans 3 mois

Appel à candidatures: Prix de la Fondation BBVA - Frontiers of Knowledge 2019

Les candidatures sont ouvertes pour les prix 2019 de la Fondation BBVA, Frontiers of Knowledge, qui reconnaissent des contributions fondamentales dans un large éventail de domaines des connaissances scientifiques, de la technologie, des sciences humaines et de la création artistique.
Date limite de dépôt des candidatures dans 4 mois

Appel à projets français: Ecophyto - Maturation: Solutions innovantes et durables pour contribuer à la réduction de l’utilisation de produits phytosanitaires en agriculture

Cet appel vise à soutenir le développement de produits, technologies ou services permettant d’atteindre un niveau de maturité technologique supérieur ou égal à 5, afin de proposer des solutions innovantes et durables pour contribuer à la réduction de l’utilisation de produits phytosanitaires en agriculture.
Date limite de dépôt des candidatures dans 3 mois

Appel à projets français: Recherche, développement et innovation sur les échouages d’algues sargasses

Cet appel à projets a pour objectif d’enrichir les connaissances sur les causes de ces échouages massifs de sargasses et de proposer des solutions pour gérer ces crises qui affectent plus particulièrement les îles du bassin caribéen.
Date limite de dépôt des candidatures dans 3 mois

Appel à projets: Invente l'Emballage du Futur !

Qu'il s'agisse de boîtes de conserve de poissons, d'aliments pour animaux domestiques, de préparations pour nourrissons, de café...l'acier représente près de 20% des matériaux d'emballage rigide utilisés pour les principales catégories de produits alimentaires.
Date limite de dépôt des candidatures dans un mois

Appel à Projets: Conservation de la biodiversité et Lutte contre le changement climatique en Afrique de l’Ouest et Centrale

Le PPI 5 a comme objectif principal de renforcer la contribution de la société civile d’Afrique de l’Ouest et Centrale à la conservation de la biodiversité et à la lutte contre le changement climatique à travers le financement de projets locaux.
Date limite de dépôt des candidatures dans un mois

Appel à propositions de l'UE: Prix ​​Horizon EIC pour technologie de pointe abordable pour l'aide humanitaire

Les solutions doivent être développées selon une approche d'innovation frugale, et doivent être novatrices et basées sur des technologies et des services avancés, démontrant la valeur ajoutée et le potentiel d'une ou plusieurs technologies avancées (pas seulement limité aux technologies de l'information et de la communication). Testées et éprouvées dans la distribution de l'aide humanitaire, ces solutions doivent être sûres, évolutives, durables en termes de ressources, réplicables et utilisables dans d'autres contextes.
Date limite de dépôt des candidatures dans un an
il y a 2 jours