La FAO lance une application mobile pour lutter contre la chenille légionnaire d’automne en Afrique

La FAO a lancé une application mobile pour permettre aux agriculteurs, aux travailleurs agricoles et autres partenaires travaillant en ligne de front contre la chenille légionnaire d'automne (FAW) en Afrique, de rendre compte des niveaux d'infestation, de cartographier sa propagation et d'identifier ses ennemis naturels ainsi que les mesures les plus efficaces pour y faire face.
il y a 10 mois

L’application sera indispensable afin de détecter rapidement la présence de la chenille légionnaire d’automne et de mieux y faire face

14 mars 2018, Rome

La FAO a lancé une application mobile pour permettre aux agriculteurs, aux travailleurs agricoles et autres partenaires travaillant en ligne de front contre la chenille légionnaire d'automne (FAW) en Afrique, de rendre compte des niveaux d'infestation, de cartographier sa propagation et d'identifier ses ennemis naturels ainsi que les mesures les plus efficaces pour y faire face.

L'application mobile pour la surveillance et l'alerte précoce de la chenille légionnaire d'automne (FAMEWS) apportera des renseignements précieux sur la manière dont l'insecte évolue et se déplace au fil du temps, ce qui permettra d'améliorer les connaissances sur son comportement en Afrique - dans un nouveau contexte - et de mieux concevoir les interventions pour y faire face.

La chenille légionnaire d'automne a déjà infecté des millions d'hectares de maïs en Afrique, une denrée de base sur le continent.

Elle menace l'insécurité alimentaire de plus de 300 millions de personnes en Afrique, principalement les petits agriculteurs qui peinent déjà à joindre les deux bouts et à subvenir aux besoins alimentaires de leurs familles.

En début d'année 2018, seuls 10 des 54 Etats africains et territoires (principalement des pays au Nord de l'Afrique) n'avaient pas signalé d'infestation de la «peste croqueuse de cultures».

« L'application nous aidera à renforcer les connaissances acquises sur la chenille légionnaire d'automne en Afrique jusqu'à présent et à «transformer les pointillés en ligne continue» - de la manière dont la chenille légionnaire d'automne se répand à ce qui la rend plus faible et moins nuisible», a déclaré M. Keith Cressman, Spécialiste du secteur agricole à la FAO, qui a travaillé sur le développement de l'application en collaboration avec des agences partenaires de l'ONU.

« L'application est utile sur deux fronts : pour les agriculteurs et pour les travailleurs agricoles pour gérer directement leurs cultures, prévenir de nouvelles infestations de la chenille légionnaire d'automne et réduire les dégâts occasionnés. Elle sera également utile pour tous les acteurs impliqués dans la gestion de la FAW en Afrique, en fournissant une analyse vitale sur sa gestion, sa capacité de propagation et sur les risques posés par la chenille légionnaire d'automne», a ajouté M. Cressman.

Photo: Une chenille légionnaire d’automne s’attaque à un plant de maïs au Zimbabwe. (credits: FAO)

Aider les agriculteurs à prendre les mesures appropriées

Les agriculteurs et travailleurs agricoles devront d'abord identifier les infestations de la chenille légionnaire d'automne dans leurs cultures et télécharger les données nécessaires, l'application se chargera ensuite de calculer les niveaux d'infestation et leur permettra de prendre les mesures adéquates afin de faire face à la situation.

Les données sont validées par les points focaux nationaux chargés de surveiller la FAW et transférées vers une plateforme mondiale en ligne. Elles sont ensuite analysées en vue de donner un aperçu de la situation en temps réel, avec des cartes des infestations de la chenille légionnaire d'automne à l'appui et les mesures qui ont été les plus efficaces à ce jour pour réduire son impact.

D'abord déployée à Madagascar et en Zambie, l'application est maintenant utilisée dans tous les pays de l'Afrique subsaharienne affectés par le ravageur, par le biais des champs-écoles paysans (CEP) et d'autres forums communautaires dont l'objectif est de lutter contre la chenille légionnaire d'automne.

Les mises à jour qui seront réalisées sur l'application d'ici les prochains mois permettront de proposer des fonctions supplémentaires, telles qu'un système de conseil hors ligne qui conseille l'utilisateur en se basant sur les données collectées et un outil de diagnostic qui utilise la caméra du téléphone pour évaluer l'ampleur des dégâts causés par la FAW dans les champs de maïs.

«L'application fait partie intégrante du programme de la FAO pour une gestion durable de la FAW en Afrique. Elle est utile pour tout le processus de lutte contre la chenille légionnaire d'automne, de l'alerte précoce à la mise en œuvre de l'intervention, en passant par la surveillance et l'évaluation des risques», a expliqué M. Cressman.

Source: FAO

Plus d'info

Commentaires

Pas de commentaire à afficher.

Les articles dans les mêmes catégories

Appel à manifestation d'intérêt pour des projets de recherche-action sur l'utilisation productive de l'énergie en Afrique subsaharienne

Ce programme vise à démontrer comment le secteur hors réseau peut stimuler les emplois locaux et créer une valeur économique locale en Afrique subsaharienne.
Date limite de dépôt des candidatures dans un mois

Appel à Candidatures français: Futur.e.s. 2019 recherche des porteurs de projets numériques innovants

L’appel à candidatures organisé par Cap Digital en charge du festival Futur.e.s. 2019 s’adresse aux start-up, chercheurs, artistes, designers, etc.. proposant des solutions innovantes dans 5 domaines : santé/bien-être, villes durables, culture, emploi/formation et tech & handicap. L’objectif est de faire partie des 80 projets présentés les 13 et 14 juin 2019, à Futur.e.s.
Date limite de dépôt des candidatures dans 15 jours

La technologie des cellules photovoltaïques à hétérojonction atteint un rendement proche de 24 %

La technologie des cellules photovoltaïques à hétérojonction atteint un rendement proche de 24 % sur la ligne pilote industrielle du CEA basée à l’Institut national de l’énergie solaire. Par ailleurs, un module hétérojonction d’une puissance crête de 348 watts a été fabriqué par les équipes du CEA en partenariat avec l’équipementier suisse spécialiste des technologies solaires, Meyer Burger.

Capteur intelligent pour contrôle d’usinage in situ

​Lauréat du concours national d’innovation i-Lab2018, en juillet dernier, I-MC conçoit et réalise une solution de contrôle-correction par capteur optique robotisé pour des centres d’usinage. La jeune pousse vient d’être distinguée au Start-Up Seminar de Sophia-Antipolis.

L'économie créative mondiale fait preuve de résilience et de croissance selon une étude de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement

L'histoire remarquable de la domination de la Chine dans le commerce des biens et services créatifs est le fil d'or des nouvelles perspectives de la CNUCED en matière d'économie créative.

Un nouveau système automatisé qui devrait révolutionner l’évaluation des propriétés

Le projet ImmAzing, financé par l’UE, offre aux banques, aux courtiers immobiliers et aux experts immobiliers professionnels un moyen plus rapide, précis et transparent de déterminer une fourchette objective pour estimer la valeur d’un bien immobilier.

Appel à candidatures: Accélérateur FIS FinTech 2019

Les technologies explorées par les participants précédents comprenaient l'intelligence artificielle, l'authentification par mot de passe de nouvelle génération, les paiements instantanés reposant sur une chaîne de blocs et la vérification de crédit sur crédits à la consommation à l'aide de données volumineuses et de médias sociaux.
Date limite de dépôt des candidatures dans 23 jours

Le JPND lance un appel à projets international de 30 millions d'euros dédié à la recherche sur la médecine personnalisée des maladies neurodégénératives

Le programme commun de l'UE - Initiative de recherche sur les maladies neurodégénératives (JPND) a annoncé un appel conjoint transnational pour la recherche multinationale sur la médecine personnalisée pour les maladies neurodégénératives.
Date limite de dépôt des candidatures dans 2 mois

Libelium révèle 10 astuces pour réussir votre projet internet des objets

Les projets IoT nécessitent beaucoup de planification, nous souhaitons présenter nos conseils, basé sur les douze années d'expérience de Libelium dans le démarrage des projets IoT, pour vous aider à identifier les principaux défis du marché, à assurer sa croissance et son succès.

Appel à candidatures: Prix ​​Arrell Global Food Innovation 2019

Arrell Food Institute reconnaît les leaders mondiaux qui assurent la sécurité alimentaire future de la planète et espère inspirer les nouveaux dirigeants à prendre des mesures audacieuses en faveur du changement. L'excellence scientifique et l'engagement communautaire sont nécessaires pour surmonter les défis auxquels notre monde sera confronté pour nourrir 9 milliards de personnes et plus. En 2019, deux prix seront décernés:
Date limite de dépôt des candidatures dans 14 jours